Livni : Gaza se transforme en base terroriste

Tsipi Livni rappelle que la paix pour le gouvernement israélien, la solution, « ce sont deux Etats, deux patries, deux peuples, vivant côte à côte ». « C’est dans cet esprit » qu’Israël évacue les territoires palestiniens même si « il va de soi qu’un retrait négocié, organisé dans le cadre d’un accord bilatéral, serait préférable ». Mais, ajoute t-elle, « les Palestiniens n’y sont pas prêts, (…) dès lors nous avons choisi de prendre de notre propre chef des initiatives pour la paix en attendant que les Palestiniens nous rejoignent ».

Tout en citant les trois principes fondamentaux pour la reprise d’une solution négociée (reconnaissance d’Israël, renoncement au terrorisme, accepter les accords de paix déjà conclus), elle évoque le problème des réfugiés palestiniens : « Il y a eu un double exode en 1948 : les réfugiés arabes palestiniens d’une part, les Juifs expulsés des pays arabes et islamiques d’autre part. Israël a accueilli et intégré les réfugiés juifs. Une fois indépendante, la Palestine aura pour mission d’accueillir et intégrer les réfugiés palestiniens ou leurs descendants. C’est la seule solution logique et équitable. »

Enfin, interrogé sur la mort d’enfants palestiniens, Tsipi Livni déclare : « Ces morts se produisent de façon accidentelle, collatérale. Elles donnent lieu à des enquêtes internes au sein de Tsahal, à des regrets officiels, et parfois à des sanctions contre les responsables. Le cas des enfants israéliens tués par des terroristes palestiniens, comme celui de toutes les victimes du terrorisme, juives, musulmanes ou chrétiennes, est radicalement différent : ils ne sont pas morts par hasard ou par erreur ; ils sont délibérément assassinés. »

Lu sur le site du Crif

Faycal Souteï 7/7/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

735 vues

Tous les articles de Faycal Souteï

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.