La désinformation française à l’œuvre

Fidèle a son alliance islamo-arabe qui a permis depuis tant d’années de financer nombre de campagnes électorales francaises, la classe politique de ce pays procède en ces heures graves à un amalgame qui confine à l’hystérie et qui masque pour le plus grand malheur des européens les veritables enjeux de la lutte engagée par l’Etat hébreu. Tout d’abord on est frappé de voir que sont placés d’égal à égal le Hezbollah et Israel dans ce qui serait un conflit ou Israel tiendrait le role du bourreau et le Hezbollah celui de la victime outrageusement prise à partie.

Le manichéisme à l’œuvre preterait à sourire s’il n’engageait pas la survie de l’occident. Le hezbollah soutenu par le régime de Syrie, jadis hébergeur d’anciens ss, est un organisme terroriste financé et activé depuis Téhéran, regime islamiste totalitaire opprimant le peuple iranien et ses minorités ethniques avec une rage et une cruauté indigne de la civilisation perse que son gouvernement prétend representer. Cette entité pratique l’assassinat de civils israeliens, notamment via les attaques à la roquette artisanale.

Face à elle, Israel, Etat pratiquant des élections libres et qui est la seule démocratie d’orient qui ne confine pas à la farce, à la différence notamment de l’Egypte de Moubarak, ami de Jacques Chirac que ce dernier se garde bien de tancer sur ses mœurs politiques d’un autre age ou de l’Arabie Saoudite dont les hotels proposent en libre diffusion aux hotes de passage un exemplaire des sages de Sion.

Les choses sont cependant différentes de ce qui est dépeint en France sur ordre du Quai d’Orsay et donc de Villepin et Chirac, compte tenu du fait que le ministre actuel des affaires étrangères, monsieur Douste Blazy brille jusqu’à présent par son incompétence des plus affligeante.
Précisons en outre que les autorités libanaises préparent depuis deux ans une campagne de soutien à Dominique de Villepin en vue de son accession à la présidence francaise et ce par l’intermédiaire d’associations fantoches devant assurer l’ami francais du Hezbollah du soutien des francophones libanais inféodés au terrorisme islamique.

Le mythe du peuple libanais
Dans le tissu d’aneries diffusé sur les ondes francaises, on entend notamment dans les rapports televisés dictés par le gouvernement que le peuple libanais serait victime d’une agression en regle de la part d’Israel. On se demande bien ce qu’est le peuple libanais , lui qui il y a quelques mois etait pret a se livrer a une guerre civile interconfessionnelle et interethnique.
Veritable chaos, ce pays improbable ne possède aucune cohérence qui puisse lui valoir le qualificatif de nation ou de peuple. Cependant la France, qui en outre a enterré depuis longtemps les chrétiens de ce pays pour satisfaire Damas, se pique de défendre ce qui serait un peuple uni mais dont le gouvernement fantoche prend les instructions aupres de la syrie et qui accepte en consequence la presence du hezbollah sur son sol.

Qu’on se figure un peu ceci : une minorite chrétienne opprimée par des islamo terroristes à la solde de Téhéran serait victime d’Israel, seule democratie encore en mesure de résister aux avancées dramatiques des Syriens dans la region. Une première explication peut étayer les hallucinations du gouvernement francais : son propre éclatement au profit des afro-maghrebins de banlieue peut l’avoir convaincu qu’un Etat corrompu et balkanisé était la norme internationale pour définir un peuple.

Le peuple breton, lui, correspond véritablement à la dite definition qui repose sur une cohérence culturelle et historique et sur le sentiment commun d’appartenance. Les technocrates de Paris, regnant sur ce qui fut la première puissance du monde ont revu leur ambition à la baisse : flatter les communistes et les socialistes d’une part et les néo francais de l’autre pour éviter sa propre implosion est désormais la seule activité qu il leur reste.

Une offensive legitime et mesurée
Bien que ne se considérant pas apte à juger avec pertinence la situation, le bureau de l’association estime que l’offensive israélienne est legitime et mesurée.
Legitime car le terrorisme qui frappe Israel émane d’une idéologie totalitaire qui menace l’occident dans son ensemble et qui a frappé New york, Madrid, Londres et tant d’autres pays et peuples de par le monde.
Les munichois du Quai d’Orsay qui pour une poignée de petro-dollars sont prets a toute les compromissions doivent donc se faire a l’idée que l’occident et son bouclier le plus solide, Israel, n’ont pas encore renoncé à triompher de ses amis islamistes.

Cette offensive vise plus largement à neutraliser le dispositif iranien et syrien à l’oeuvre, relayé en Palestine par le Hamas élu par les arabes de palestine. Aux yeux de l’association, l’offensive devrait aller plus profondement en territoire libanais pour que pas un des cadres et responsables politiques du Hezbollah n’en réchappent et qu’après un ratissage minutieux soit définitivement mis hors de combat la structure de l’entité anti occidentale, anti-chrétienne et antisémite.
Dans le meme temps l’association tient à manifester sa totale convergence de vue avec l’action israelienne en Palestine et estime que la encore, seule la destruction totale du Hamas par la force peut regler de maniere definitive le probleme islamiste regional palestinien.

Le peuple breton se détache clairement du gouvernement francais
Dans cette lutte, le gouvernement pro islamiste francais suit les inclinaisons qui lui semblent les plus fidèles a sa nature. En revanche l’association tient a souligner que le peuple breton ne s’associe en aucun cas aux manœuvres de ce dernier et qu’il ressent naturellement une sympathie forte a l’endroit du peuple israelien qui fait courageusement face a l’ennemi.

Le gouvernement francais a fait le choix de l’islamisation de l’Europe, de l’amitié avec les dictatures arabes et islamistes, le peuple breton opte lui pour le respect des cultures et des peuples authentiques et tient à affirmer son refus de tout embrigadement idéologique ou moral. S’il demeure enchainé par la République Francaise, le peuple breton ne demeure pas moins libre de manifester son amitié pour les nations en lutte pour leur propre liberté.

Pour le bureau de l’association breizh israel, Kevin ar meur
Breizh-israel@wanadoo.fr

20/7/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

784 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.