Featured

Les parasites en redemandent

Les journaux à la solde du mondialisme queer (et sm) comme Libé (Rothschild), les Inroks (Lazare), L'Huma (Lagardère), accentuent leur nihilisme intégral de la dhimmitude totalitaire en faisant aussi de l'hyper-Mélanchon/Besancenot version hypocrite évidemment: les riches doivent rester en France pour se faire plumer, la poule (aux oeufs d'or) ne doit pas fuir la lame du couteau (halal) sous peine d'être traité de "traitre" : le trait est à peine forcé car depuis quelques jours les parasites (les vrais) se lâchent, les orques se ruent sur le possesseur de l'anneau, le tout au nom de la justice bien sûr, au nom des pauvres, bref de tous ceux qui pourraient remplacer haut la main les créateurs, les inventeurs etc.

Rappelons quelques faits juste un moment sur ce dernier point : la psychologie différentielle, par exemple Maurice Reuchlin, a démontré que des enfants issus de milieux défavorisés pouvaient avoir un QI supérieur à des enfants de milieux favorisés, mais qu'en effet ils peuvent être freinés dans leur développement du fait d'un manque de moyens adéquats, qu'ils acquièrent cependant à coup de cours du soir ou de travail acharné alors que les fils à papa au QI inférieur dilapident, par exemple au Conseil d'Administration des banques Rothschild et Lazare (plusieurs milliards d'euros partis en fumée dans Libé par ex). J'en fait part dans de nombreux ouvrages.

Un vrai État au service du plus grand nombre aurait pour tâche de faciliter l'émergence de ces gens méritants en faisant en sorte non pas de les subventionner mais de les aider par la solidarité, à charge qu'ils renvoient l'ascenseur grâce à l'impôt proportionnel et leur générosité versée à un Fond Commun de Solidarité (FCS). D'ailleurs l'argument stipulant que les riches doivent être saignés parce que leurs études ont été payées par "la" Collectivité ne tient pas puisque leurs parents ont payé et très largement par leurs impôts. La surtaxe ou l'augmentation pérenne ne servent en fait qu'à perpétuer la gabegie d'une nouvelle classe parasitaire qui imite l'aristocratie décadente jusque dans ses frasques tout en parlant "l'incoyable " ( 'casse toi riche con'). Jusqu'à quand ?… La "droite", et "l'extrême droite" ayant été leurs marche-pied…

Lucien SA Oulahbib 11/9/2012

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 401 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.