Featured

Tuerie d’un ambassadeur : la guerre s’envenime

Même les khomenystes n'avaient pas osé : tuer un ambassadeur ; en Libye, patrie de Berbères perdus, traitres à leur cause en épousant l'âme des envahisseurs  ; et envahir un consulat en Égypte et brûler le drapeau, en Tunisie aussi, partout les créatures de l'Ombre Verte surgissent de nulle part et frappent…encore… le 11 septembre.

Le film/prétexte est visible sur le site du journal Le Monde, bizarrement, alors que pendant le temps des caricatures de Mahomet, ce journal avait fait profil bas. En tout cas, cette action n'est pas un hasard.

Elle vient rappeler que la guerre ne fait que commencer.

Et pourtant des idiots utiles viendront ânonner que ce film s'avère trop "minable" pour s 'y intéresser, sauf que les préposés de l'Ombre Vertes ne font pas de différence : leur sens critique s'exerce dans le sang, loin de toute métaphore. Ils sont maudits et leur livre ne mérite même plus d'être cité.

Iris Canderson 12/9/2012

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 035 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.