Featured

Quand Hillary Clinton va trop loin

Aurait-elle exprimé, en premier lieu, son "dégoût" si le "film" avait eu comme objet le christianisme comme il y en a eu des milliers, sans parler de caricatures, celle de Fluide Glacial où Gotlib montrait un Jésus avec un sexe proéminent ? Et que penser de ce Christ plongé dans l'urine ? Etc etc etc…depuis Voltaire… Ou alors il faut dire que depuis quatre siècles la liberté de penser et de s'exprimer a fait fausse route et qu'il faut désormais la réduire ; avouons alors que l'islam est sanctuarisé, fait exception, tout peut être critiqué, sauf l'islam, puisqu'il ne supporte aucune critique, encore moins une caricature, une satyre, une bouffonnerie, c'est la religion des pauvres (les Saoud wahhabites, pauvres ?…)…

Le problème donc n'est pas de se faire critique de cinéma pour douter ou pas de la qualité de cette vidéo puisque la question n'est décidément pas là mais bien dans l'impossibilité de dire en réalité quoique ce soit sur l'islam sans que l'on l'on avance immédiatement qu'il ne faut pas (sollen) le prendre "littéralement" (pourquoi ? Au nom de quoi ?) Ou alors que l'islam connaît pour le moment son Inquisition et d'ici quelques temps les Lumières (re)viendront, ce qui semble au contraire impossible si aucune critique n'est possible permettant pour lui de s'affiner. D'ailleurs les philosophes et écrivains musulmans qui ont essayé de le faire ont vite été écartés, tués, jusqu'à tout récemment Rushdie…L'islam est irréformable, puisqu'il vient directement de (leur) dieu.

Bien sûr, les orques en rut qui tuent violent pillent sont "seulement" de salafistes djihadistes forts de quelques milliers, sauf qu'il n'est pas possible de les ignorer lorsqu'ils souillent drapeaux, corps transformés en cadavres halal.

La réponse choisit par les nouveaux dhimmis (courber l'échine en maso excité attendant avec extase de se faire entuber) ne semble pas la plus efficace, pas plus que celle (plus savante) de minorer le problème ou de discréditer les auteurs du "film" sans s'attacher aussi au fait que l'islam, en tant que tel, reste une doctrine violente qui ne supporte pas la contradiction telle une secte. L'islam exige on le sait la soumission (musulman veut dire celui qui se soumet). C'est clair. Quand bien même la lecture condescendante qu'en font tous ces gens s'appuyant sur des musulmans vivant en pays démocratiques.

Hillary Clinton et d'autres en France ont donc franchi la ligne rouge : celle de ne pas défendre la liberté d'expression mais seulement d'implorer que cela ne mérite pas la mort. Pitoyable.

Lucien SA Oulahbib 14/9/2012

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 055 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL, Headline-RTV, Intégrismes-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.