Monsieur Sarkozy…

Chaque jour amène son lot de mécontentement et de rage à cette soumission que la politique de la France inflige à son peuple.
L’image du string interdit (même si ce n’est pas de votre fait) et du voile en expansion à Paris Plage en est la caricature révélatrice, qui, si elle peut faire sourire comme toutes les caricatures, n’en révèle pas moins la capitulation devant ceux qui veulent la mort de nos libertés si durement acquises, car derrière cela ce sont les politiques dans leur ensemble qui se voilent les réalités.

Nul ne sait s’il est encore temps pour agir, en tous cas, la Française moyenne que je suis, et qui ne voit rien venir, ne pense plus qu’à une chose: préparer sa valise, en espérant que les autres pays se serviront de la décadence française comme de l’exemple à ne pas suivre…

Parmi les personnages politiques, AUCUN ne semble être capable du courage nécessaire pour DIRE et FAIRE ce qu’il faut, et si vous avez, à un moment, semblé incarner une certaine volonté, elle a été hélas vite enterrée avec l’organisation du CFCM, initiative dangereuse s’il en fut.

Depuis, votre énergie dans les propos à vouloir gouverner la France tranchait avec vos actes, mais aujourd’hui ce sont vos propos même, en matière de politique étrangère concernant une organisation terroriste qu’il faut absolument éradiquer, qui révèlent votre abdication devant le fléau qui nous menace.

Monsieur Sarkozy, vous aviez l’occasion de contrer la gauche laxiste et le danger Le Pen, j’ai la tristesse de vous dire que vous ne me semblez nullement à la hauteur.
Les courtes vues et les petits calculs n’ont jamais fait les grands hommes.

31/7/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.