- RESILIENCETV - http://www.resiliencetv.fr -

Six mille personnes tuées délibérément…

Posted By Hélène Keller-Lind On 31 juillet 2006 @ 11 h 10 min In Non classé | Comments Disabled

Six mille civils tués en deux mois, dont beaucoup torturés avant d’être tués. Qui s’en souvient ? C’était pourtant hier, pour les seuls mois de mai et juin…Alors, ces morts-là, pourquoi ont-ils été oubliés si vite ? Et peut-être même n’en a-t-on pas parlé du tout. Ou si peu…Alors c’est quoi cette désinformation, cette indignation sélective devant la mort ?

Vous y êtes ? Oui, bien sûr, ces six mille être humains tués délibérément, méthodiquement, c’étaient des Irakiens. Sans compter les blessés. Kidnappés, torturés jusqu’à ne plus être reconnaissables pour beaucoup, exécutés ou assassinés au hasard des quartiers confessionnels dans des attentats suicide. Femmes et des enfants aussi, bien entendu. Par d’autres Irakiens dans ce qu’il est convenu d’appeler des violences inter-confessionnelles. C’est-à-dire que des chiites assassinent des sunnites et vice-versa. Ou l’inverse, ce qui revient au même. C’est-à-dire que des Arabes musulmans se tuent entre eux. Dans un quasi silence, une quasi indifférence. Mais trois mille par mois, soit trois cents par jour, quand même…Avec un cortège de milliers de personnes déplacées qui fuient pour sauver leur peau. Quelque 160.000.

Exemples : le 18 juillet à Koufa des journaliers sont venus chercher du travail sur une place de la ville où l’on recrute. Une voiture explose. Une soixantaine d’entre eux sont tués, beaucoup sont blessés. Même chose la veille, mais sur un marché, cette fois. Avec bon nombre de femmes et d’enfants. Cela a-t-il fait les gros titres ? Mais on n’en finirait plus puisque ces violences sont quotidiennes. Et qui se souvient des personnes torturées à mort dans des geôles irakiennes avec le concours d’experts iraniens en la matière ?

Dans les six premiers mois de l’année 2006, savez-vous combien de victimes civiles il y a eu en Irak ? 14.338 exactement. Et si les choses ont empiré en mai et juin, c’est que, en février dernier, un lieu de culte chiite à Samarra a été pris pour cible. Alors, vengeance au nom d’Allah oblige…et contre-vengeance au nom d’une autre version de ce même Allah.
Les chiffres pour l’année augmentant au quotidien, bien entendu. Chiffres donnés par les Nations unies, elles-mêmes [2].

Y a-t-il eu condamnation ? Très discrète, pour le moins car ni vous ni moi ne sommes au courant. Y a-t-il eu enquête sur les culpabilités – car chacun sait ou devrait savoir qu’il y a, là aussi, la main de l’Iran et de la Syrie…- ? Et si tel est le cas qui en a entendu parler ?

Le 30 juillet le grand ayatollah chiite d’Irak, ali al-Sustani, déclarait : « il n’est pas possible de rester impuissants devant cette agression israélienne au Liban….les mots ne sont pas assez forts pour condamner le crime qui a été commis par ceux qui ont renoncé à toutes les valeurs humanitaires… » Et de réclamer, avec une grande partie de la planète offusquée, dont la Chine, connue pour son souci des droits humains, un cessez-le-feu immédiat.

Il évoquait, bien sûr, la frappe israélienne contre un bâtiment du village libanais de Qana où 54 personnes dont 27 enfants ont trouvé la mort. Qui étaient restées dans ce village en dépit des divers avertissements de l’armée israélienne qui enjoignait aux populations civiles au sud du fleuve Litani de fuir la région, par tracts et appels à la radio. Qana, ce village du sud Liban d’où quelque 150, oui cent cinquante missiles ont été lancés pour tuer des cibles civiles en Israël qui en a montré les preuves – et si ces tirs du Hezbollah sont imprécis, serait-ce la faute des civils visés qui ne sont pas morts mais ont été blessés, ou en état de choc ou contraints de se terrer dans des abris ou de furi ?- . Ces morts de Cana qui n’ont, bien entendu, pas été prises délibérément pour cibles par l’aviation israélienne. Les autorités israéliennes enquêtent d’ailleurs, notamment pour déterminer pour quelles raisons ce bâtiment s’est écroulé à l’aube, plusieurs heures après la frappe effectuée vers minuit….

Le 31 juillet le monde entier connaît le nom de Qana. Qui connaît celui de Samarra ou de Koufa. Entre autres ? Ou qui sait combien de missiles se sont abattus sur Israël depuis le Sud Liban depuis l’agression du Hezbollah ou quels dommages ils ont causés ? Et comment expliquer ces manipulations médiatico-politiques et cette indignation sélective ?


Article printed from RESILIENCETV: http://www.resiliencetv.fr

URL to article: http://www.resiliencetv.fr/?p=1114

URLs in this post:

[1] [Translate]: http://www.resiliencetv.frjavascript:show_translate_popup(

[2] Chiffres donnés par les Nations unies, elles-mêmes: http://www.uniraq.org/documents/HR%20Report%20May%20Jun%202006%20EN.pdf

Copyright © 2009 RESILIENCETV. All rights reserved.