Détruire les bases arrières du national-islamisme

Cette offensive tente de rectifier, d'amplifier les tentatives râtées du nationalisme arabe (défait en 1967) tout en s'alliant à celle du panislamisme khomenyste (1976), parce que le danger est grand pour l'islam en effet. Car ce qui est en jeu c'est bien l'avenir politique même de l'islam dans ses prétentions à régenter le genre humain. Il s'impatiente d'autant plus qu'il en est de plus en plus incapable, distancé sur tous les plans, hormis, il faut le lui concéder, sa montée en puissance vers l'industrialisation de la mort, à la façon de son frère jumeau national-socialiste, qu'il admire toujours, les preuves surabondent en la matière (et le salut de ralliement du Hezbollah est là pour nous le rappeler).
Il est incroyable de penser qu'en plus des groupes classiques du marxisme dégénéré (altermondialisme) et des divers groupes rouge-vert-brun qui font la courte échelle aux groupes djhadistes, un autre groupe, composé d'idéalistes transis, partisans d'une espèce de New Age globalisé, et réunis à la façon d'une secte d'illuminés autour du Prince of Wales, prétend, avec cette fois l'accord de chefs d'Etat et de responsables d'institutions internationales, en savoir plus sur l'islam que les partisans les plus résolus de celui-ci.

Ainsi le prince de Galles, Charles Philip Arthur George Mountbatten-Windsor est affilié à L'université de Maryland qu'influence un idéologue, le professeur David Cadman, or, celui-ci fait partie de la… Temenos Academy, qui professe une philosophie des plus éthérées (on comprend soudain dans quel gouffre spirituel avait plongé la pauvre Lady Di, marié au… prince Charles…).

Que lit-on en effet sur le site de cette université ? Ceci :

Prince of Wales and University of Maryland Launch Series to Address 'Clash of Civilizations'
:

"The University of Maryland Center for Heritage Resource Studies and the department of anthropology are publishing the series under the editorship of Bushrui and U.K. Professor David Cadman, who is affiliated with the Temenos Academy".

En voici les principes dont la généralité masque une idéologie illuminée, galimatias gréco-indien, digne de l'Eglise de Scientologie :

Ten Basic Principles that Inspire the Work of Temenos :

1. Acknowledgement of Divinity.

2. Love of wisdom, as the essential basis of civilisation.

3. Spiritual vision, as the life-breath of civilisation.

4. Maintenance of the revered traditions of mankind.

5. Understanding of tradition as continual renewal.

6. The provision of teaching by the best teachers available of their disciplines, and of publications which set the highest standard in both content and design.

7. Mindfulness that the purpose of teaching is to enable students to apply in their own lives that which they learn.

8. To make Temenos known to all those who may benefit from its work.

9. Reminding ourselves and those we teach to look up and not down.

10. Governance of The Temenos Academy itself in the light of the above principles.

Autrement dit, et par une prétention bien pédante, digne du scientisme le plus éculé, vous avez à la tête de tout ce vaste mouvement niant crânement la réalité des rapports de force actuels un groupe de pseudo-experts qui, sur la base, de vérités premières tout à fait honorables, vont s'imaginer que le monde entier en général, l'islam politique en particulier, attend avec ardeur la solution définitive des maux humains en s'affiliant à cette "alliance des civilisations" qui bien sûr constituerait un monde de paix.

Or, le seul monde de paix que connaisse l'islam politique est celui des cimetierres que ses cimeterres emplissent à souhait, ne permettant même pas d'ailleurs que l'instant de la mort reste un sanctuaire comme on le voit en Irak.

Au lieu de se demander pourquoi l'islam politique veut imposer son propre agenda, la secte de Temenos à laquelle est affilié le guru du Prince Charles Philip Arthur George Mountbatten-Windsor le professeur David Cadman, cherche, par ses moyens financiers immenses et ses appuis politiques, à affaiblir le camp occidental en faisant croire que tout vient de sa faute et que les "islamistes" seraient uniquement le produit d'une certaine désespérance techno-urbaine et d'un manque de tolérance alors que ces facteurs sont infimes comparés à celui, fondamental, de la perte de vitesse de l'islam en tant que tel comme solution aux divers problèmes que posent l'être-ensemble libre et démocrate aujourd'hui globalisé mais dont les formes restent singulières et ne changent que si elles trouvent matière et intérêt à le faire, ce que ne comprennent pas, soit dit en passant, l'élite actuelle en perte de vitesse également mais qui tient encore du fait de sa puissance, effritée, mais encore présente, au niveau médiatico-politique.

Nous en sommes là : au fur et à mesure que l'islam politique va surmonter ses divisions grâce à la bombe nucléaire khomeyniste, l'élite politico-médiatique, embuée dans un revival catastrophiste illuministe (avec la fin des temps écologiques promis) va accentuer les courbettes, dilapider des milliards. Ainsi, par exemple, des dizaines de milliers de noirs musulmans au Darfur sont affamés, violés, tués, sans que rien ou si peu soit fait alors que ce sont bel et bien des milices arabo-islamistes qui commettent le carnage : qu'aurait-on dit s'il s'agissait d'israéliens ? Instantanément le Prince Philip et Zapatero, Bové, (Madonna ? Pas sûr…avec ses ennuis d'adoption actuels…) tout le monde quoi, se serait mobilisé pour faire la leçon, or, là,personne, rien, malgré évidemment quelques émissions hypocrites et autres reportages qui donnent bonne conscience alors que les milices arabophones (car il s'agit de noirs aussi…) le font au nom de l'islam, et ceci ne cache pas seulement des intérêts pétroliers comme on le prétend (sur RTL le 15 novembre au matin) mais bel et bien la prétention de se prémunir des avancées de la liberté et de la démocratie en les tuant dans l'oeuf. Voilà ce qui est en jeu.

Et pourtant l'on nous endort, avec, cette fois, du sérum temenosien… Dernier cri du New Age moribond ? Pas sûr…

15 novembre 2006

Lucien SA Oulahbib 30/4/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

926 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.