Featured

L’Otan paralysée par la Turquie (et Obama)

Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de réunion d'urgence de l'Otan afin que la Turquie, qui en est membre, ouvre enfin sa frontière aux combattants kurdes qui s'y pressent mais sont refoulés (ou passent au compte goutte via les chemins étroits de la contrebande) ?…

Ses considérations internes visant à contenir la constitution d'un Kurdistan ne doivent pas supplanter les prérogatives de l'Alliance à défendre ses frontières moyen orientales. Quant à sa demande d'une "zone tampon"  prétendant suppléer à la question n'y répond pas en réalité puisqu'elle implique de prendre position également en Syrie, sans demander son avis à celle-ci, ce qui est possible, mais pose évidemment problème sur plusieurs plans.

Certes, la Turquie vient d'allouer aux USA une base limitrophe afin conjointement de s'en servir militairement et d'entraîner la résistance syrienne non islamiste ; sauf que ce dernier aspect demande du temps, et qu'en face les Kurdes croulent sous les coups de boutoir des djihadistes bien armés bien payés bien entraînés.

Il est effarant de constater qu'Obama s'avère incapable de taper du poing sur la table, lui qui a défait ce que Petraeus avait réussi à construire de 2007 à 2010. Obama est bien pis que Bush fils du point de vue des erreurs tactiques et stratégiques. Il est à craindre que François Hollande lui emboîte le pas.

Michel Leubel 13/10/2014

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 437 vues

Tous les articles de Michel Leubel

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Headline-RTV, Libertés-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.