Merkel ou le technocratisme en acte

Au lieu de demander pourquoi une partie de plus en plus importante de la population allemande craint pour son présent et avenir on ira la diaboliser en la traitant de populiste raciste pleine de haine. Alors que c'est bien parce qu'elle refuse de se voir imposer une présence qu'elle n'a pas demandé.

Or, au lieu de poser le problème au niveau où il se situe c'est-à-dire au niveau onusien, ce qui nécessite des camps de réfugiés financés mondialement, la technocratie européenne a voulu profiter de l'aubaine pour contrebalancer le vieillissement de la population allemande en lui injectant en quelque sorte une fécondation artificielle sans se soucier que celle-ci reste une réalité humaine, et donc les "migrants" possèdent aussi un esprit une culture qu'ils veulent naturellement conserver voire rendre prospère pour les plus agressives comme celle de l'islam wahhabite.

Certes, certains d'entre-eux fuient ce dernier, et sont donc prêts à se fondre dans la culture d'accueil ; mais faudrait-il encore que celle-ci reste forte et ne fasse pas en sorte de s'effacer sous le prétexte de s'ouvrir à l'autre comme le conseillent ces nouveaux zombis suicidés de l'extrême gauche no borders.

C'est ce qui se passe en Allemagne, aussi en France, c'est que le Royaume Uni a refusé, la Hongrie fait de même, mais certains chez elle s'en prennent surtout aux Roumains et aux Juifs, ce qui n'est pas à son honneur et la discrédite plutôt dans son combat pour la chrétienté, ce qui renforce les zombis postmodernes hurlant à "l'extrême droite" tel l'idiot montrant le doigt désignant la lune.

Shirley Loral 5/9/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 vues

Tous les articles de Shirley Loral

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.