La gauchosphère inquisitrice en action

Persuadée d'être l'émanation du camp du Bien, la gauchosphère ose tout jusqu'à encore accuser tout azimut alors qu'elle n'a plus que le tronc à terre (comme dans ce fameux film des Monty python) et c'est ainsi qu'on la repère. Issue des résidus du sartrisme dégénéré en néo-léninisme soutenant les tueurs de la Veuve Mao, de Pol Pot, après avoir soutenu ceux du FLN dit "algérien",  ils tiennent encore leur légitimité  en dénonçant non pas les crimes de leurs amis et mentors, mais l'utilisation de la gégène lors de la bataille d'Alger, le napalm déversé en Indochine, à diverses émeutes raciales, amalgamant par ailleurs ces manques, réels émanant de sociétés humaines donc imparfaites, aux "colonies" israéliennes (alors qu'il n'en existait pas en 65, ce qui n'empêchait rien dans le refus arabe) enfin se connectant aux dites "inégalités" alors qu'ils sont les premiers à fuir bien au chaud dans leurs tourelles inquisitrices subventionnées et par lesquelles ils canardent toute pensée sortant des cadres définis par leur Bien.

De quel "Bien" parle-t-ils ? D'une vague espérance en un paradis sans frontières sans voiture et sans patron ou alors pas "psychopathe" et sans "genre" sans couleur de peau et toutes les religions comme à Rome avant sa destruction ; et ce Bien est peuplé de "gentils" qui tendent même la joue gauche s'ils sont giflés, violés, et traités immédiatement d'extrême droite s'ils ont le malheur de chasser les marchands du Temple vendant les bobards du moment.

Bien sûr ces néo-léninistes, se drapant des drapeaux républicains, démocrates, étiquettent d'extrême droite, de fachos, toute personne ne partageant leur obsession frénétique de soutenir tout ce qui efface, et d'attaquer tout ce qui prétend avoir des racines, les seules racines permises étant celles des arbres, des monuments classés patrimoine de l'Humanité, et bien sûr de toutes les minorités qui ont le "droit" elles de préserver défendre et même répandre leurs racines.

Le petit blanc, le "déplorable", le "sans dent" le "moisi" le "rance", n'a plus le droit au chapitre, sinon hors du CSA, et sa place est à l'hôpital psychiatrique ou à la morgue par euthanasie.

Pas un mot, ou peut-être si, mais dans les colloques, jamais dans la réalité (qui n'existe pas) sur les problèmes réels des gens réels moqués sous le vocable des "vrais gens" et bousculés de plus en plus tant ils persistent à voter "mal". Pour ce faire il faut déterrer quelques discours et locuteurs nécessairement "nauséabonds" et bien les monter en épingle jusqu'à faire culpabiliser tous ceux qui refusent le diktat de la bien pensance considérant que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Mais il semble bien que cette fois cela marche moins, même si à plusieurs mois de l'échéance présidentielle en France, nul ne peut dire encore si ce dernier sursaut de la bête post léniniste va perdurer dans son identité ou rejoindre les poubelles de l'Histoire.

Iris Canderson 23/9/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 005 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.