BULLETIN D’INFORMATIONS N° 64 des Climato-réalistes

Bulletin des Climato Réalistes

 
BULLETIN D'INFORMATIONS N° 64

 
A LA UNE :
  • Des preuves d'un soleil chaotique trouvées dans les roches du Colorado
  • La revue "Nature" va exiger que les résultats des études proposées soient reproductibles
 

DE LA SCIENCE ETABLIE A LA VRAIE SCIENCE : LA ROUTE EST LONGUE

Des preuves d’un système solaire chaotique trouvées dans des roches du Colorado

Le site wattsupwiththat rapporte que des scientifiques américains ont trouvé dans des roches du Colorado les preuves d’un «système solaire chaotique», théorie proposée dès 1989 pour expliquer les petites variations actuelles du système solaire, un facteur clé du climat.

Vers une nouvelle « ère géologique » ?

Pendant que certains scientifiques font de la science, d’autres sont en quête obsessionnelle de la trace laissée dans les couches géologiques par les activités humaines. Reporterre.net fait ainsi état d’une étude publiée le 1er mars dans la revue American Mineralogist selon laquelle sur les 5.200 minéraux inventoriés (formés pour la plupart il y a deux milliards d’années), 208 seraient le produit des activités humaines. Selon les auteurs, c’est le signe irréfutable que nous sommes rentrés dans l’anthropocène. Il restera à en convaincre la Commission internationale de stratigraphie, ce qui n’est pas acquis : s’exprimant dans the Conversation deux géologues Patrick De Wever (membre de la Société Géologique de France) et Stan Finney (Secrétaire général de « l’International Union of Geological Sciences« ), indiquent que les critères pour la création d’une nouvelle ère géologique ne sont pas réunis.

Le Jour d’après demain

Un communiqué du CNRS fait état d’une étude publiée dans Nature Communications selon laquelle un nouvel algorithme appliqué aux modèles du GIEC a permis de réévaluer la probabilité d’un refroidissement rapide de l’Atlantique Nord à 50 %. L’arrêt de la circulation thermohaline sous l’effet du réchauffement climatique est le thème de la fiction hollywoodienne « The day after tomorrow ». Dans une publication de 2006, l’océanographe Carl Wunsch faisant le point de l’état de la science sur cette question invitait déjà à ne pas confondre sciences et sciences fictions :

«Certaines des histoires racontées au sujet de l’océan bien que parfaitement fantasques se sont néanmoins imposées dans la conscience publique comme «vérité» et commencent même à influencer les décideurs publics. Il importe donc pour quiconque étudie le climat de faire la différence entre la science et la science-fiction. Parmi les idées les plus fausses aujourd’hui bien que largement acceptées figure la notion que la circulation océanique est un simple « tapis roulant » et que le Gulf Stream serait susceptible de s’arrêter.»

Nature va exiger la reproductibilité des résultats des études

Selon La BBC la revue Nature ayant fait le constat que plus de 70% des résultats proposés dans la domaine de la santé n’étaient pas reproductibles exigera désormais des auteurs une garantie de reproductibilité. S’agissant de RCA (Réchauffement Climatique Anthropique) Antony Watts se demande combien des résultats des études publiées sont reproductibles, sans parler de celles qui ne seraient même pas dignes d’être publiées.

A propos des rapports entre science et politique

La déclaration dite de Bruxelles expose en vingt points les bonnes pratiques à respecter pour le transfert à la sphère politique des connaissances scientifiques en vue de la prise de décision. Commentant cette déclaration Judith Curry espère que le nouveau président des Etats-Unis choisira un conseiller scientifique capable d’établir des relations saines entre la science et la politique et non pas (comme sous la précédente administration), un partisan prenant partie dans les grandes controverses scientifiques du moment. Si on en croit The Guardian William Happer Professeur de Physique à l’Université de Princeton pourrait devenir le conseiller scientifique de Donald Trump; il est donc intéressant de lire l’entretien avec ce physicien publié par thebestschools.org et sa traduction en français sur Skyfall.

SPLENDEURS ET MISERES DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Crise de la sécurité énergétique en Australie-Méridionale (AM)

Le site Skyfall traduit un article theaustralian.com.au qui relate que l’Etat Australie-Méridionale (AM) ne pouvant pas garantir l’approvisionnement en électricité d’un chantier naval du fait de sa dépendance par rapport aux énergie renouvelable intermittentes, a contraint le Ministère de la Défense à commander un générateur de secours pour une valeur de 20 millions de $. Rappelons que ce contrat hors norme (estimé par Le Figaro à 34 milliards d’Euros) signé en décembre 2016 entre la France et l’Australie a pour objet la construction par la DCNS de 12 sous-marins pour la marine australienne.

A propos de cette affaire le Ministre australien de la défense a commenté :

«La fourniture d’électricité en Australie Méridionale est proche de ce que l’on peut attendre d’une auberge de routards dans un pays du tiers monde.»

Energie propre, secrets sales

Le magazine anglais The Economist a publié un article intitulé «Les secrets sales de l’énergie propre» (clean energy’s dirty secret) qui attire l’attention sur les problèmes posés par les politiques énergétiques : ruine des producteurs, ruine des consommateurs, risque de rupture d’approvisionnement. L’économiste Rémy Prud’homme a commenté l’article de The Economist en ces termes :

«Même s’ils bafouillent sur les remèdes, reconnaître qu’il y a maladie, et la diagnostiquer correctement, c’est déjà un bon début…On voudrait que tous les politiciens français en soient au stade atteint par The Economist. On en est loin.»

BÊTISIER

Le chemin de croix de Michel Crucifix

Cela ne s’invente pas : Michel Crucifix de l’Université Catholique de Louvain affirme sur rtbf.be que à cause du réchauffement climatique nous allons sauter une glaciation (rappelons que selon la théorie élaborée par l’astronome serbe Milutin Milankovitch les périodes glaciaires reviennent tous les vingt mille ou cent mille ans (selon les paramètres astronomiques considérés).

Le poulet preuve de l’Anthropocène

Commentant sa publication sur l’entrée dans l’anthropocène, Jan Zalasiewicz qui a dirigé l’étude a dit au Guardian à l’appui de sa thèse :

« Depuis le milieu du XXe siècle le poulet est devenu l’oiseau le plus commun au monde. Il a été fossilisé dans des milliers de décharges et au coin de la rue à travers le monde. »

CONFERENCES

Conférence organisée par le groupe du Parlement Européen EFD2

Un conférence intitulée «Climate Change, the other side of the story» est organisée par le gorupe du Parlement Européen EFD2 (Europe of Freedom and Direct Democracy)

Le jeudi 09 mars 2017

Christian Gérondeau interviendra de 10h30 à 11h30 sur le thème :

«Could Donald Trump be right ?»

Parlement Européen salle A1E2 – Bruxelles

Colloque organisé par la Société de Géographie

Un colloque intitulé «Des énergies carbonées aux énergies renouvelables et au nucléaire» est organisé par la Société de Géographie

Le vendredi 17 mars 2017

Vincent Courtillot interviendra le de 10h15 à 10h30 sur le thème :

«Les sources, la compréhension et la modélisation du changement climatique : questions encore ouvertes»

Accès au programme du colloque de la société de géographie.

Vous aimez notre bulletin ? Vous souhaitez nous aider à diffuser le climato-réalisme dans la sphère francophone ? Rejoignez l’association et soutenez-nous !

Ce bulletin a été réalisé par les climato-réalistes.

Retrouvez-nous sur Skyfall, ainsi que sur notre page Facebook.

Pour nous contacter, cliquez ici.

Shirley Loral 9/3/2017

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

590 vues

Tous les articles de Shirley Loral

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Fresh Air-LIDAC, Libertés-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.