Il ne fallait pas annuler les derniers meetings

Laisser croire qu'il suffirait de partir des théâtres d'opération pour faire cesser les attaques anti-françaises est une illusion : l'attentat contre Charlie Hebdo, contre le Bataclan, l'attentat de 2001 aux USA sont là pour prouver le contraire.

Il ne fallait donc pas annuler les derniers meetings, d'autant plus que les candidats les plus compréhensifs les tiendront (sauf un) sachant sans doute qu'ils ne seraient pas attaqués puisque ayant dores et déjà fait allégeance objective.

Iris Canderson 21/4/2017

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

187 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV

 

Leave a Reply

Logged in as . Logout? Leave a Reply?

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <font color="" face="" size=""> <span style="">