Irak : le bourbier médiatique

Et s'il s'agit de ne pas faire l'impasse sur les difficultés, il est navrant de constater que peu de reportages sont effectués au Kurdistan, dans le Sud, à Bagdad même, où il n'existe pas seulement la pression islamiste mais aussi un souffle de liberté, il suffit de voir la devanture des kiosques, les quelques bribes de micro-reportages effectués parfois sur de tout autre sujet où l'on peut observer que la mafia islamo-baathiste ne semble pas avoir le dernier mot…même si elle joue sur le spectaculaire avec ses décapitations et ses voitures piégées dont les morts, néanmoins, n'égalent pas les deux millions d'assassinés par les milices armés de la religion-de-paix et son Calife " laïc" paraît-il…

En réalité, si en effet, l'intervention en Irak n'a pas encore trouvé son argumentaire décisif, par contre l'idée que sous Saddam il s'agissait d'un havre de paix, est une naïveté bien plus dangereuse puisqu'elle laisse croire que c'est la présence occidentale qui suscite les morts alors ceux-ci existaient déjà, bel et bien, mais loin, bien loin, des médias.

D'où l'idée pour les partisans de la mort programmée au quotidien de créer une boue spéciale médias où le spectaculaire efface le réel et s'y substitue, évitant ainsi de se demander qui est le responsable de la situation actuelle.

21 mars 2007

Lucien SA Oulahbib 6/6/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.