La condamnation à mort d’un militaire iranien pour avoir collaboré avec la CIA

Le quotidien turc Gumhurit a affirmé dans un éditorial du lundi 19 mars que le mystère qui a accompagné la disparition du général iranien commence à se préciser. Selon le même quotidien, les Renseignements turcs sont au courant du fait qu’Askari aurait eu en sa possession des informations précieuses sur le programme nucléaire iranien ainsi que sur l’armement et les plans du Hezbollah libanais. C’est pourquoi il aurait été contacté par les agents de la CIA. C’est aussi la raison pour laquelle le vice-ministre de la Défence aurait été sauvé par les Américains après que ces derniers ont appris que l’Establishment militaire de Téhéran était sur le point de l’exécuter.

Parallèlement à ces informations qui circulent dans la presse turque, les autorités iraniennes ont annoncé qu’elles ont émis un jugement de condamnation à mort par contumace à l’encontre d’un responsable militaire pour haute trahison, sans indiquer de nom. Il s’agirait probablement du général Ali Reza Askari.

Masri 23/3/2007

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

699 vues

Tous les articles de Masri

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.