Comment la Terre est-elle devenue plate

Et ce n'est pas le pis, plutôt la tendance : qu'il s'agisse d'Afrin, des massacres divers et variés en Syrie, Afrique (Congo, Mali, Somalie) et ailleurs, l'obsession reste Israël (et Trump) seuls capables de jeter des foules envieuses sur le pavé sous lequel la plage des illusions prospère. 

Les partisans de cette Terre plate (et bien sûr en "danger") iront aussi hurler que "les" inégalités progressent alors qu'elles n'ont jamais autant régressé dans le monde, du moins si l'on accepte de penser que les améliorations doivent être permanentes et non pas données une fois pour toutes par on ne sait quel "sauveur de l'Humanité".

Ces mêmes partisans hurleront contre les refus des peuples de se voir dissoudre dans un monde indifférencié sinon en acceptant son fractionnement à défaut de pétrole de schiste osons l'implosion obligatoire sous peine de se faire traiter "d'extrême droite". Il suffit d'écouter un Matthieu Laine, Élisabeth Rudinesco… sur France Culture (le 11/3/18 à 11h08, voir podcast) pour s'en rendre compte lorsqu'ils parlent des Le Pen… Que disent-ils s'il ne s'agit pas de cette famille ? Ils parleront d'extrême droite (Italie, Autriche, Allemagne…) et de "populisme" pour le Mouvement cinq étoiles, Trump… Confondant par exemple avortement sinon obligatoire du moins imposée par la pression ultra-féministe, et proposition d'une autre alternative pour les femmes qui hésitent.

Cette position, modérée, est de plus en plus taxée d'extrême droite par l'hystérisation de cette élite hyper-techniciste post-nationale qui est en fait le portrait déformé en creux des "démocratures" au sens où plus cette élite n'en est plus une, mais un ersatz, plus elle corrompt les trames de ce qui permet au régime démocratique de se structurer : les contre-pouvoirs, en l'occurrence médiatique, que précisément cette pseudo-élite (en fait) bafoue de plus en plus. Pseudo-élite car comme le disait Machiavel lorsqu'il énonce dans ses Discours sur la première décade de Tite-Live que « la désunion du Sénat et du peuple a rendu la République romaine puissante et libre.[1]»

Plus concrètement, il faudrait exclure la Turquie de l'OTAN, ou du moins demander la réunion de cette dernière en urgence, puis, devant la mollesse prévisible, démissionner, quitte à assumer le "danger" qui en résultera puisque la France ne sera plus protégée par la Charte, ce qui permettrait en revanche de bâtir une défense européenne, la France pesant en même temps dans le débat en exigeant de ses partenaires une plus grande participation financière…

Il faudrait aussi sommer le Venezuela de rétablir le régime démocratique sous peine de rompre les relations diplomatiques. Ne pas attendre l'ONU dont il faudrait d'ailleurs boycotter l'Assemblée Générale (mais pas le Conseil de Sécurité).

Il serait opportun de revenir sur ce qui s'est réellement passé en Algérie depuis 1830. Réunir historiens et géographes. Puis aussi sur la naissance d'Israël. Sur la traite arabe. Pourquoi faire ? Casser le discours dominant de l'élite néo-gaulliste et social-gauchiste afin de récupérer les "territoires perdus", sauver ces générations de la seconde troisième et quatrième génération à qui on inculque de plus en plus des comportements FLN type 1954 du genre : ne devenez pas partisans de la démocratie égalitaire dans laquelle la liberté l'égalité homme/femme prévaudraient, restez partisans de la société inégalitaire musulmane avec son calife et son harem, race supérieure (structures fantasmées par l'élite postmoderne et libertine façon Catherine Millet avide de viol ritualisé).

Bien sûr, rien ne va se passer, et donc les partisans de la Nation pour tous versus les partisans de l'Assistance étatique façon Venezuela pour le monde entier (avec interdiction d'en parler sur Le Média) vont donc monter, Macron devra alors aller tous les jours faire référence à Pétain comme épouvantail oubliant de rappeler que ce sont ses ancêtres en politique (rad soc et socialo qui ont voté pour lui) et aussi aller se recueillir tous les jours à Oradour sur Glane pour renouveler encore le "coup" de mai 2017… Mais cela sera-t-il suffisant ? En plus Attali et Minc vieillissent… Que faire ? Il y a bien sûr Laine mais il est "libéral" (ah bon ?) et donc pas très bien vu dans une France qui a été élevé dans une vision colbertiste (mercantile donc) d'un Etat soit disant au service de la Nation (alors que c'est l'inverse). 

Je réitère : il faudrait un mouvement cinq étoiles à la française : décontracté, populaire, libre, raffiné, enraciné dans ses villes et campagnes, ouvert (mais pas à tous vents) favorable au conflit permanent entre élite et peuple, faire en sorte que le Sénat s'occupe plutôt de la France et l'Assemblée Nationale de l'Europe et du monde.

Cela va sûrement venir… Le jour où l'on admettra qu'en fait la Terre est…ronde.

Paris, éditions Berger-Levrault, 1980, livre premier, chapitre IV, p. 44.

Lucien SA Oulahbib 11/3/2018

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

466 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-ARTV, Analyses-RTV, Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Intégrismes-RTV, Libertés-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.