Featured

Attaque vicieuse contre l’Église

Témoignage Chrétien, bien connu pour avoir soutenu les réseaux  FLN sans vraiment les avoir dénoncés lorsqu'ils déposaient des bombes dans les dancings, cafés, restaurants d'Alger, après avoir soutenu ledit "mariage pour tous" est donc devenu pro PMA, sauf que l'Église catholique s'étant prononcé contre, il n'en fallait pas plus pour cet opuscule (en perte de vitesse et sous perfusion) de sortir un appel soutenu par divers nouveaux porteurs de valise visant à demander officiellement une "commission parlementaire" contre la pédophilie non pas partout mais exclusivement dans l'Église alors qu'il s'agit en fait de fragiliser celle-ci.

En vue bien sûr de laisser oui-dire qu'une telle institution incapable en fait de bien s'occuper des enfants en les mettant ainsi en danger ne peut avoir d'avis sérieux sur la PMA.

Comme si cette question était  devenue, faute de grives, l'axe même de la dichotomie progressiste/conservatisme alors que nombre d'études montrent la vulnérabilité d'un enfant élevé sans père, d'où d'ailleurs la fausseté de ces arguments indiquant, soit qu'il existerait plusieurs "modèles parentaux" comme si les femmes en situation monoparentale subie l'avaient choisi, soit qu'il vaut mieux être élevé(e) par deux femmes ou deux hommes attentionné(e)s qu'un père absent violent alors que le problème n'est pas, d'abord, là mais surtout dans le fait qu'en en possédant tout de même un, le plus ignoble soit-il, il est possible de se construire psychiquement avec et/ou contre, ce qui n'est pas la même chose que d'avoir juste une référence parentale parmi des amis du couple lesbien.
 

Aussi cette tactique biscornue de s'en prendre à l'Église alors que dans l'enseignement et ailleurs il y a bien sûr son lot de "pervers" (mot à prendre avec des pincettes depuis la jurisprudence Campion…) en dit long sur le degré zéro de la pensée dite progressiste obligée de racler les arrières fonds de la politique politicienne pour trouver le moyen de flétrir souiller salir, une méthode que l'on voit également fleurir aux USA ces temps-ci.

La force de l'idéologie prométhéenne drapée de ses oripeaux "progressistes" est incommensurable surtout lorsqu'elle est détournée prétendant ainsi fabriquer la vie sur mesure, décider d'un coup que l'on peut vivre sans un tel ou une telle, ce qui pousse à adopter n'importe quelle tactique pour mener sa stratégie artificielle à "bien" ; la mode étant également d'indiquer qu'il existe de toute façon un fait accompli telles ces femmes allant à l'étranger alors qu'elles ont bien fait pourtant le choix de procréer ainsi et qu'elles sont guère nombreuses sans que leur vie ne soit pour autant en danger (d'où d'ailleurs l'impossibilité de rembourser la PMA par la SS service public) ; de plus, si la nature a voulu qu'elles ne puissent supporter la présence masculine, rien ne les empêche de s'occuper d'enfants en se proposant comme familles d'accueil, voire en adoptant des orphelins en situation d'accepter s'ils veulent bien être élevés par deux personnes du même sexe.

Sauf que ces propositions, rationnelles, ne peuvent rien contre le désir compulsif de consommer de l'enfant, sans lui demander son avis, stade soft de la pédophilie contemporaine.

Lucien SA Oulahbib 1/10/2018

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

226 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.