Featured

La fumisterie de la référence aux « années 30″

Hitler (élu grâce à la gauche comme le rappelle Barbara Lefebvre) était expansionniste, de même que Mussolini avec son aventure en Éthiopie, en quoi le fait de demander plutôt l'existence et le renforcement des frontières (et non leur expansion) seraient racistes ?

En quoi le fait de se demander si le regroupement familial attirant des éléments hostiles à notre culture tolérante et protectrice de l'égalité entre citoyens aura été tant que cela une bonne chose alors que des immigrés européens hors UE mais partageant nos principes de vie sont eux refoulés en quoi cette constatation serait une question "lépreuse" pour parler comme notre Président que l'on ne connaissait pas docteur en Histoire et surtout spécialiste des "années 30" ?… 

Par contre à quoi peut-on comparer la chasse aux femmes et aux homosexuels dans les rues européennes, les attaques au couteau, à l'acide, les attentats dans des lieux ouverts et "métissés" les chasses aux sorcières sur les ondes et le service public (universités comprises) sinon à une offensive typiquement totalitaire avec comme emblèmes l'islam et l'abolition des identités (de genre y compris) comme brassards ?…

Les falsificateurs des faits historiques tels que notre (supposé) disciple de Ricoeur (ses amis viennent de pondre une vidéo en la matière) nous brament comme argument majeur que le fait même de vouloir renverser la vapeur en matière migratoire et économique serait par essence contraire "aux valeurs humanistes" et donc "nationaliste, d'extrême droite" etc etc blablabla; ils s'empressent bien sûr d'ajouter qu'ils ne sont cependant pas, du moins en majorité, pour l'abolition des frontières, mais plutôt favorables à une régulation renforcée, à l'échelle des frontières de l'UE (qui est d'ailleurs une entité expansionniste puisqu'elle veut intégrer de plus en plus de pays).

Sauf qu'ils n'expliquent en aucun cas comment vont-ils le faire réellement, comment faire en sorte que l'immigration irrégulière et clandestine soit stoppée surtout lorsqu'elle favorise la ghettoïsation, comment "reconquérir les territoires perdus de la République" comment combattre les effets pervers de la mondialisation des délocalisations liées au coût excessif des cotisations sociales reposant sur le travail et les PME (ce qui n'a rien à voir avec le capitalisme "libéral" la Chine les USA (même avant Trump) et l'Allemagne se protégeant bien plus que la France) ?…

Comment freiner l'effondrement de "la classe moyenne" comme l'indique Christophe Guilluy (attaqué par la gauche bien pensante l'accusant de faire "le jeu du RN") comment comment comment renverser la vapeur ? Rien ou si peu sur la table hormis des réformes cosmétiques homéopathiques sympathiques et parfois de bon sens alors que les taxes restent en surchauffe y compris sur les coupons octroyés par les C.E ! Le tout au nom d'une autre fumisterie celle de faire croire que l'air respiré se serait dégradé alors que c'est précisément le contraire !…

Nous sommes face en réalité à une fantastique production de rumeurs et de fausses nouvelles depuis le complot des blouses blanches sous Staline, l'affaire Lyssenko (et les canaux sur Mars comme le rappelle Benoît Rittaud) le tout à faire pâlir les services secrets russes nord-coréens turcs chinois saoudiens iraniens palestiniens (etc…) Trump est un enfant de choeur à côté, par contre le fait d'apprendre que le pouvoir corrompu d'Afrique du Sud envisage d'exclure de la recherche d'emploi les chômeurs blancs sera bien entendu soigneusement omis, sans parler de la misère accrue s'abattant au Venezuela qui voient des mères donner leur enfant pour qu'ils ne meurent pas de faim, qu'en pensent d'ailleurs nos militants hyper nourris de la France Insoumise arrondissant leurs fins de mois ou se repaissant sur la bête contribuable avec toutes les ficelles possibles et inimaginables permettant une espère d'optimisation fiscale sans le dire ?…

Ne voit-on pas que nos élites ayant complètement failli depuis des décennies n'ont plus comme uniques arguments la peur, l'amalgame, le simplisme (ce qu'elles appellent pourtant "populisme"…) en vue de les adouber par défaut, dénichant ici et là quelques illuminés au crâne rasé pour jouer aux figurants du remake back to 1930s formidables façades Potemkine qu'elles agitent de plus en plus à l'instar de ces figurines faisant office de réel dans le Mythe de la Caverne socratique.

Nous en sommes là sauf que cette manipulation en cinémascope hyperréel (réduire les faits à leurs dimensions formatées)  n'a pas l'air de marcher.

Lucien SA Oulahbib 2/11/2018

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

205 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.