Bac blanc:Euripide,Racine et…Mouawad anti israélien !

 

Le BNVCA vient d’être alerté par des parents d’élèves scandalisés par le thème de l’un des textes du Bac Blanc Français, proposé le 21 janvier 2019 à tous les élèves de 1ere par les professeurs qui constituent l’équipe de Français et notamment aux élèves du Lycée Las Cases de Lavaur (Haute Garonne).

 

Tandis que les textes 1, 2 et 3, sont extraits de la littérature classique voire de la mythologie,

1 /Médée ,’ tragédie grecque écrite par Euripide et produite en 431 av. J.-C, soit depuis 2500 ans,)

2/ Andromaque de Racine (qui s’inspire de l’œuvre d’Euripide et se réfère à la légendaire Guerre de Troie)

3/ Phèdre de Racine ( tragédie inspirée encore par l’œuvre mythologique d’Euripide )
nous ne comprenons pas en quoi le texte numéro 4  » Incendies  » écrit en 2003 par Mr Mouawad ferait partie de la littérature française …

Présenté comme l’histoire de  » Nawal ,une femme libanaise qui aurait subi la guerre qui a ravagé le Liban et les exactions de l’occupant israélien «  ce texte décrit des situations d’une violence inouie, sanguinaire et totalement inventée. Rien ne justifie qu’il soit imposé à des élèves, sinon l’objectif d’inciter à la haine d’Israël et accuser gratuitement les israéliens…

Toutes les enquêtes,toutes les analyses effectuées sur les sources du nouvel antisémitisme concluent et soulignent que c’est l’incitation à la haine de l’Etat juif qui pousse à l’acte antijuif. Et ce texte s’inscrit totalement dans cette démonstration.

Nous considérons que notre littérature est suffisamment abondante, nos auteurs suffisamment nombreux et brillants pour ne pas recourir à ce type de texte brutal , provocateur et agressif . ..
Certains candidats auront été indisposés par les scènes rapportées dans ce texte très orienté et très controversé  » Ils ont commencé par lancer les enfants contre le mur…les garçons égorgés, les jeunes filles brûlées… Des vagues de sang qui coulaient …Tout brûlait, tout cramait,;;
Les cris montaient des gorges, et c’était une vie en moins … »etc

Pour ce sujet d’invention les adolescents dans la page 5 sont invités par les examinateurs à se poser en critique littéraire et rédiger l’interview de l’auteur sur les origines de son »oeuvre »
Le BNVCA a décidé de saisir le Ministre de l’Education nationale et le Recteur d’Académie de Haute Garonne pour leur exprimer l’émotion et l’indignation que ce choix de  » incendies » a
provoquées, et leur demander de prendre les mesures .administratives et disciplinaires qui s’imposent .ainsi que l’annulation de l’épreuve correspondant aux texte N°4 .

Iris Canderson 24/1/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

365 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Libertés-LIDAC, Liens d'actualité, Petits arrangements médiatiques-Li-d-ac

 

Comments are closed. Please check back later.