Featured

BHL:l’anti-européen

BHL grand sauveur et super-européen ? Il expliquait dans l'idéologie française qu'il valait mieux lire Lénine que Descartes voilà pourquoi il trouvait " authentiquement d'extrême-droite" le PCF (1981, Le livre de poche, pp.191-192): ainsi, le fait que lorsqu'un Duclos "dans un discours puant de démagogie, évoque la sainte trinité des libérateurs du genre humain, ce n'est pas Marx, Engels et Lénine qu'il cite, mais Copernic, Galilée et pasteur. Dans la bibliothèque idéale de Thorez, ce ne sont ni le Manifeste ni Que faire ? que l'on trouve, mais Descartes (…)". Chantre ! Que fait la PDP ? (Police de la Pensée).

Et aujourd'hui il lance, en guise de balles en caoutchouc, un manifeste "L’Europe est en péril" embrigadant même les Kadaré, Rushdie, Kundera (entre-autres) qui ne savent sans doute pas qu'ils signent un blanc-seing, leur arrêt de mort, alors qu'ils avaient échappé déjà à sa mouture rouge : ils pensent sans doute par ce soutien au Commissaire de la Pensée Droite, BHL, éviter une supposée pensée "brune" alors que cette matraque mentale renforce l'emprise de la nouvelle mort verte à la façon de cette grenouille plongée dans de l'eau tiède (le "multiculturalisme") mais qui est sommée de se dépouiller de toute identité, toute "âme" en effet.

Car, enfin, peut-on ainsi balayer d'un revers de main tout cet effort des peuples européens, du moins certes, leurs franges les plus rétives, à cette eau tiède qui fait office de "culture" et dont BHL prétend encore propager les effluves au lieu d'observer ce qui ne va pas, pourquoi en est-il ainsi, et "que faire" pour y remédier.

Mais non, BHL "accuse" (n'est pas Zola qui veut) montre du doigt, refait le coup faute de mieux du front anti-fasciste (manipulé par les léninistes staliniens) au lieu d'essayer de comprendre pourquoi cette Union européenne basée essentiellement sur la modélisation des populations dans le même moule celui du consumérisme teinté cependant de saupoudrage social (l'idéologie du "care") est toujours un projet profondément anti-démocratique, fonctionnaliste plutôt, technocratique surtout, obligeant les peuples à se transformer non plus à la force du cimeterre mais d'un droit auto-suffisant faisant fi, pour une part (de plus en plus grande) des demandes de protection, de sauvegarde, de créativité aussi qui permettraient un réel renouveau des "territoires" perdus…du au fait également de cette trop grande concentration des pouvoirs de décision dans les méga(lo)poles, cette "inégalité" dénoncée du bout des lèvres ou par opportunisme parce que ceux qui l'ont analysé sont mal vus par les BHL and Co (tel Guilly, mais aussi Hugues Lagrange disparu des radars) et qu'ils préfèrent plutôt attaquer montrer du doigt "l'infâme" alors qu'ils se désignent eux-mêmes reflétés dans le miroir de l'indignation facile.

Ce n'est pas avec lui, décidément, qu'une réelle Europe des Peuples et des Nations pourrait émerger, bien au contraire, il en est aux antipodes.


Lucien SA Oulahbib 26/1/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

195 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.