Report du Brevet:grosse manip ridicule

Comme l'été s'annonçait "standard"selon une Chaîne Météo banal après les épisodes de courants chauds de ces dernières années (El Nino) et comme il a été programmé qu'il fallait en finir avec le moteur thermique d'ici 10 à 20 ans et alors qu'il a fait déjà chaud à cette même époque durant l'année 1900  sans oublier les années 1718-1719 (700.000 morts) pourquoi ne pas frapper un grand coup en manipulant ce coup d'aubaine non prévu provenant du Sahara afin de toucher durablement le coeur des Français à savoir leurs marmots ?…

En reportant le Brevet à la semaine prochaine, en mobilisant toute la journée toutes les ondes le Gouvernement semble jouer son va-tout : il faut que cela devienne vraiment irrespirable (indice humidex) à partir de mercredi (jusqu'à dimanche) afin d'établir jusqu'au bourrage de crâne des relations de cause à effet avec le grand méchant loup du réchauffement médiatique comme le font les dits "experts" sans vergogne.

Car quand bien même il puisse faire très chaud en été fin juin rien d'exceptionnel en réalité en ce sens où non seulement cela a déjà existé mais il s'avère que le climat nécessairement change et ce en permanence puisque telle est sa nature c'est même un pléonasme disait un vrai climatologue Marcel Leroux : " le climat a toujours changé".

Rappelons cette banalité: s'il n'y avait pas de gaz à effet de serre il ferait – 18 en permanence sur Terre voire encore moins avec l'effet réfléchissant de la glace et de la neige (jusqu'à -50°) et le petit degré de plus pris en plus d'un siècle n'est d'autant plus infime (comparé au différentiel jusqu'à 4°grande métropole/campagne) qu'il a cru en ses trois quarts bien avant les Trente Glorieuses rappelle François Gervais spécialiste du CO2, ce dernier gaz s'avérant lui-même nécessaire pour la vie ; même si sa combustion en grande concentration peut être nocive d'où l'émergence des filtres, de tout ce travail qui a fait que peu à peu l'air que nous respirons est bien meilleure qu'au temps du "smog" londonien et parisien de la fin du 19ème siècle, les corrélations établies à l'heure actuelle entre morts de divers syndromes pulmonaires et particules fines liées au diesel sont dans ces conditions biaisées.

Il est en tout cas très grave que les gouvernements occidentaux aux abois du fait du ralentissement économique mondial, du haut degré de liquidités financières en circulation paniquées de ne pas pouvoir spéculer ou s'investir tant la nouvelle économie bio-numérique balbutie encore, ce creux donc incite les gouvernements à créer artificiellement non plus des guerres mais des destructions en temps de paix comme la destruction de l'industrie automobile la destruction des turbines à gaz, la destruction du savoir faire en matière nucléaire (du moins en France parce que l'EPR en Chine semble bien se porter) afin de faire monter en puissance les énergies dites renouvelables alors qu'elles restent dépendantes des énergies fossiles et nucléaires par quelques biais (via les systèmes de relai), qu'elles coûtent bien plus qu'elles ne rapportent en moyenne et que leur construction éphémère en réalité (à peine 15 ans) devient une dénaturation de l'environnement tant elles ont besoin d'espace et de renouvellement constant de leurs éléments constituants.

Nous assistons à la plus grande arnaque effectuée en temps de paix avec injonction de se repentir comme au bon vieux temps de l'Inquisition.

Lucien SA Oulahbib 24/6/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

539 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Débats-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.