Le MEDEF inviterait Marion donc Hitler?…

C'est à peu près ce qui se dit dans certains milieux macronistes/gauchistes ce qui ne peut que susciter l'agacement devant une telle médiocrité tant cette réaction, viscérale, affirme une fois de plus le degré désormais en dessous de zéro de la classe médiatico-politique française avec ces amalgames cherchant à l'étouffer d'emblée parce que loin de la fragiliser cela ne fait que solidifier son ancrage comme c'est le cas pour le Front/Rassemblement/National depuis quarante ans.

En quoi par exemple Marion serait-elle une Hitler en herbe (elle serait "d'extrême droite")? Il faudrait pour cela identifier immigration/LGBTIQ+/PMA/GPA/avortement d'un côté et élimination des juifs et des homosexuels de l'autre alors que cela n'a rien à voir et c'est même tout le contraire : les juifs on l'a dit mille fois étaient bien intégrés et c'est justement ce qu'il leur était reproché, les homosexuels étaient traqués du fait de leur dite "sexualité contre-nature".

À l'inverse, la lutte contre "les" immigrés ne concernent en réalité que ceux qui refusent toute intégration et veulent imposer leur système politico-culturel comme cela se voit de plus en plus (ce que ne peut comprendre un Alain Duhamel très opposé par ailleurs à l'invitation du MEDEF parce qu'elle serait "nulle" en économie alors que sa dernière interview sur LCI a montré le contraire).

Idem pour les LGBTIQ+ qu'il faut distinguer des homosexuels tant les premiers veulent imposer la "pan-sexualité" alors que les seconds veulent rester homosexuels c'est tout.

Idem pour la PMA/GPA, en quoi la mutilation du rapport père/mère/enfant serait-elle un progrès ? Cela fait penser à ces Compradore dont parlait Victor Hugo dans l'Homme qui rit : ils kidnappaient des enfants pour les enfermer dans des tonneaux afin qu'ils deviennent des nains que l'on envoyait à la Cour d'Espagne qui les adorait; de même aujourd'hui on handicape exprès des enfants en les empêchant d'avoir un père et une mère le tout au nom d'une égalité de droits factices puisque la société n'y est pour rien si la nature a fait que certains ne puissent pas avoir d'enfants; il y a toujours le moyen d'adopter, pourquoi vouloir à tout prix un enfant avec ses propres ovules, gamètes, n'est-ce pas là un tantinet "identitaire" ?…

Enfin en quoi le fait de proposer une autre alternative que l'avortement pour certaines jeunes filles/femmes hésitantes serait l'expression d'un "conservatisme catholique" comme le prétend le même Alain Duhamel toujours aussi alerte dans ses "analyses" ? 

Il est curieux que l'on accepte sans coup férir la manipulation des enfants, l'imposition de principes aux antipodes des nôtres, voire que l'on nomme cela "progressisme" et que tout ce qui s'y opposerait serait "réactionnaire", ou le discours léniniste à peine retouché; on s'étonne qu'un Alain Duhamel s'y adonne de plus en plus, lui qui n'avait par exemple pas compris pourquoi tel village alsacien avait voté massivement Marine Le Pen "alors qu'il n'y avait aucun immigré chez eux" comme si un citoyen français réagissait seulement à partir du lieu où il vit et pas également à partir du lieu symbolique où il habite, à savoir la Nation, cette force qui transcende les différences de classe, d'origine, de religions, d'opinions….

Aussi lorsqu'un Alain Duhamel en vient à crucifier l'Institut de Marion Maréchal en la trainant plus bas que terre parce que ses enseignements seraient en dessous de tout, on ne peut qu'en rire tant Science Po qui serait sans doute dans son esprit le contre exemple déverse aujourd'hui un enseignement si insipide, du faux en vrac, formaté au marxo-foucaldisme bourdieusien soit la vulgate habituelle sur "la prépondérance du milieu" alors que si nombre de fils et filles du peuple lui préfèrent les BTS et autres petites écoles d'ingénieurs c'est moins parce qu'ils n'ont pas été bombardés comme il faut de "culture générale" qu'ils n'ont pas envie de moraline et préfèrent gagner leur vie.
Une moraline qu'ils rejettent tant déjà visible en CM1 (ainsi les Francs auraient été déjà des migrants désireux de venir en Gaule pour manger et boire) ce béni oui-oui est de plus en plus programmée dans le formol du multiculturalisme qui évince les vrais problèmes ne serait-ce que la question de "l'altérité": est-ce seulement s'ouvrir à autrui, même si celui-ci refuse, n'est-ce pas aussi se confronter à lui pour lui indiquer que certains de ses principes ne sont pas bons au sens le plus objectif  comme le fait de réduire le corps humain à un sexe ou à une force ?…

Toutes ces questions méritent débat. Le fait de l'empêcher en amalgamant Marion à Hitler ou quasiment (car que voudrait dire extrême droite sinon) ne fait qu'agiter les passions, activer les cristallisations, évitant ainsi de répondre, préférant la fuite en avant malgré le précipice bien en vue (mais celui-ci ne serait qu'une "construction sociale").

Lucien SA Oulahbib 27/6/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

471 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Analyses-RTV, Article Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.