L’erreur de Marion maréchal?

Divers médias inféodés (de fait) à la fameuse reductio ad hitlerum (Marion Maréchal, RN=extrême droite) (BFM, Libération, Huffingtonpost, l'Opinion…) se sont gaussés des atermoiements puis du renoncement opéré par Marion Maréchal envers l'université d'été d'Académia Christiana programmée mi-août, un "repaire de fafs" ajoute Libération citant l'Opinion reprenant les propos d'un "responsable du RN" (ou comment saper en passant la concurrence..).

Or, et sans pour autant appeler à soutenir cette Université, il semble bien que du point de vue de cette "union des droites" dont parle Marion Maréchal au point d'en faire son principal angle d'attaque, il aurait fallu aller au contraire à cette réunion dite de "catholiques identitaires anti LGBTIQ+ anti-Soros" et ce afin de créer précisément un front commun anti LGBTIQ+ et anti Soros le plus large possible pour bien affirmer le programme non seulement de cette "union des droites" mais bien au-delà puisqu'il s'agit de défendre en creux les droits de l'enfant le fait de maîtriser ses frontières et le droit de persister dans la sexualité de naissance qu'elle soit hétéro ou homo.Voilà ce qu'une opposition LGBTIQ+ et anti-Soros veut dire, à lire d'ailleurs ce qui se passe en Europe de l'Est et aux USA.

Il paraît que ce serait son entourage qui le lui aurait déconseillé. Il est vrai que désormais des rédacteurs de la revue l'Incorrect sont invités à diverses émissions mainstream.

Cela ne devrait pas empêcher d'être lucide en refusant de penser que puisque Bellamy n'aurait fait que peu de suffrages aux européennes alors il ne faudrait pas en faire trop dans cette direction jugée d'"extrême droite" par les nouveaux bien pensants et leurs chiens de garde néo-tchékistes. Pourtant l'électorat concerné s'est en réalité plutôt abstenu doutant des capacités des LR à être un réel parti libéral conservateur et souverainiste défendant justement un programme vilipendé par toute la gauche mondiale (le nouveau Squad démocrate US compris).

C'est que la lutte anti pma anti LGBTIQ et anti Soros semble bien être prioritaire y compris mondialement comme on peut le voir dans l'affrontement majeur avec la Russie que l'on ne peut réduire aux seules variables géopolitiques.

Marion Maréchal, objectivement parlant, au sens où elle prétend proposer "autre chose", ne devrait pas laisser les partisans de cette nouvelle version de l'impérialisme universaliste communiste, alliée désormais aux divers techno affairismes étatiques et pirates, donner ainsi des leçons de morale et de dicter le ton en jaugeant s'il faudrait "aller ou non" à telle rencontre.

Le propre d'un leader politique prétendant aux plus hautes fonctions n'est-il pas de regrouper autour d'un socle commun ? Il est curieux d'observer que Marion Maréchal et ceux qui la conseillent basculent dans une tactique dictée par ses adversaires, c'est en tout cas ce qui a détruit Debout la France et les patriotes…

Lucien SA Oulahbib 20/7/2019

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

448 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Libertés-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.