Pauvre Mr de Villepin !

On croît rêver en lisant un texte insipide qui monte sur des ânes batés à défaut de grands chevaux. Que cherche ce ramassis d’has been sinon de hurler avec tous ces loups jaloux de voir Sarkozy les ringardiser. Or, au lieu de le critiquer sur ces manques, il l’accroche sur ses impairs. Pourtant verrait-on un texte de cet acabit contre Chirac ou Miitterrand ? Bien sûr que non, à moins de friser le ridicule.

Aujourd’hui on se le permet parce que le turn over médiatique est tel que sans une telle douche froide nul ne se souviendrait de ces figurines passe partout. Passe-murailles.

Comparez la haute tenue de la campagne américaine et le crépage de chignon franco-français vous comprendrez pourquoi la classe politique française se provincialise tandis que la classe politique américaine se mondialise tout en forçant le respect.

Nous ne boxons plus dans la même catégorie. JFK de Marianne feind de le masquer en agitant une tempête dans un verre d’eau. Ce petit bourgeois de province, réel personnage tout droit sorti de la Comédie Humaine, ne fait qu’éructer son impuissance à être de ce monde, même si Sarkozy lui donne un marche pied en s’agitant façon Gala sur des pontons de yachts m’as-tu-vu, dommage ! JFK et les aigris qui lui ressemblent n’avaient pas besoin qu’on les aide à la jouer cultureux, ces nouveaux culs terreux.

Mais c’est sans doute un coup de grâce nommé Carla qui, en ringardisant toutes les vieilles bourgeoises et amantes de ces messieurs, a mis le feu aux poudres.

Nous sommes dans une République séditieuse et antisémite (y-a-t-il une lettre de cet acabit pour condamner les propos injurieux du ministre « algérien » des anciens combattants ? Que nenni !) il est dommage qu’un Bayrou ait accepté de tremper dans cette mascarade.

Iris Canderson 15/2/2008

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 309 vues

Tous les articles de Iris Canderson

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.