Erreur de com de Nicolas Sarkozy

C‘est donc une erreur magistrale que d’aller dans le sens des journaleux people qui persistent à voir dans le Président de la République en général un instit, un curé, au mieux un patriarche qui pardonne tout.
Le Président de la République incarne, en France, la volonté du peuple à rester soudé au-delà de la diversité et des conflits, tandis que le Gouvernement dirige et conduit la politique de la Nation décidée précisément par cette volonté populaire qui s’exprime par la fonction présidentielle.

Mais Nicolas Sarkozy semble si dépendant de l’univers médiatique qu’il est prêt à concéder n’importe quoi, jusqu’à même prendre Allègre à son gouvernement, comme s’il n’y avait pas de brillants esprits dans son propre camp. C’est décevant. De plus en plus. Si Sarkozy n’est pas capable d’assumer la tâche, qu’il démissionne, qu’il s’en aille avec sa valise à roulettes emplie de vieux 45 tours de twist et de rock, parce que s’il sait en siffler l’air, il n’en a décidément pas l’esprit.


26/2/2008

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 362 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.