Ne pas tomber dans le piège djihadiste

Dernières informations (en anglais) :

Gen.: Iraq Forces Would Handle Civil War

Bombings at market kill dozens in Shiite part of Baghdad


Attack on Baghdad Shiite

Il n'y a donc pas de "combat à l'intérieur de l'islam" comme on le prétend ici et là mais une guerre d'extermination contre tous ceux qui n'acceptent pas la lecture littérale du Coran, par exemple en parlant de démocratie, liberté, etc ; seuls les djihadistes sont les vrais musulmans voilà leur analyse. On ne voit pas pourquoi il ne faudrait pas les croire puisque en effet expliquer qu'une lecture littérale du Coran est impossible repose sur une conception rationnelle méthodologiquement grecque, et en fin de compte occidental au sens moderne du terme c'est-à-dire lié à l'analyse du rapport entre le mot et la chose en rapport avec le bien suprême celui de l'émancipation humaine et de son affinement.
Autrement dit, critiquer les djihadistes en disant qu'ils se trompent dans leur lecture est d'une part contradictoire puisqu'il s'agit d'une parole divine, mieux, de la parole même (Discernement) ; d'autre part en le faisant la critique ne peut s'appuyer que sur la méthodologie rationnelle hier d'origine occidentale aujourd'hui devenue mondiale.

Enfin, en considérant que les djihadistes se trompent dans leur lecture (ce qui est faux) parce qu'ils ont été "poussés" par les injustices occidentales, revient en fait à justifier tout mort assassiné par leurs soins, ce qui est non seulement absurde mais infantilisant, raciste, méprisant, (les djihadistes, tout comme les assassins d'Ilan Halimi n'auraient que "trois neurones"…) et, surtout, irresponsable puisque le moindre pas en ce sens ne fait que les encourager.

Si en effet chaque assassinat en Irak et ailleurs est considéré par certains (tel BHL) comme la résultante d'une "connerie" (l'intervention en Irak) et au fond un échec occidental en général américain en particulier, il va de soi que les djihadistes vont redoubler d'ardeur pour ne pas rater le 20 heures…

Si au contraire leur crime est dénoncé vigoureusement, y compris en intégrant la critique de leur texte de référence alors là oui le débat prendra une autre ampleur et permettrait sinon de détacher de l'islam nombre de populations qui en ont assez de sa vampirisation, du moins de leur donner la possibilité de ne plus être confondu existentiellement avec lui.

13 mars 2006

Lucien SA Oulahbib 21/7/2018

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 054 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.