L’Islam:une religion qui tue ses enfants ?

Au début de cette nouvelle année le Pakistan est en deuil général  au lendemain de l’attentat suicide perpétré en plein match de volley-ball à Shah Hasan Khan. Les funérailles des victimes – au moins 99 à ce stade – ont été organisées ce samedi dans le village et ses environs.

Le bilan de l'attentat de vendredi dans un village du nord-ouest du Pakistan , commis lors d'un match de volley-ball qui attirait une foule de spectateurs, laisse penser que les taliban liés à Al Qaïda cherchent davantage à frapper la population civile et à propager la terreur. Les  secouristes et habitants continuaient samedi de fouiller les décombres pour retrouver des victimes. Selon les témoins les gens fouillent les décombres à la main ou avec des bêches.

Parmi les rescapés, la colère gronde contre un gouvernement qui non seulement n’a pas su les protéger, mais reste aussi trop discret. Cet attentat particulièrement sanglant a choqué la communauté internationale et soulève des inquiétudes quant à la capacité du Pakistan à être le fer de lance de la lutte contre la violence islamiste dans la région.

Signe de la colère populaire contre la montée de la violence, la mégapole de Karachi, capitale financière du pays, est restée "ville morte", après un appel à la grève générale. Le président Asif Ali Zardari a fort à faire tant sur le plan intérieur qu'international. Lundi dernier encore les taliban ont envoyé un kamikaze  qui a fait 43 morts contre une procession religieuse chiite, jour de l'Achoura.

Nul doute que le terrorisme a atteint les musulmans eux-mêmes aujourd’hui. Les extrémistes islamiques se comportent de façon barbare au sein même d’une même nation  la « Umma ». Au  Pakistan, c'est chaque jour au réveil qu'on entend qu'une bombe a fauché des dizaines ou des centaines de vies innocentes. Est ce que c'est une question de religions, de sectes, de pouvoir, de guerre?  Sans doute que l’islam y est pour quelque chose .En tous cas en terre d’islam la situation est devenu bordélique et endémique. Dans les pays musulmans où l’islam est une religion d’Etat, les premières victimes de la barbarie islamistes sont les musulmans eux même.

D’ailleurs le 8 décembre dernier, une nouvelle étude du Combatting Terrorism Center (CTC) américain montre même que la grande majorité des victimes d’al Qaeda sont en fait des coreligionnaires. Ce nouveau rapport du CTC – qui fait partie de l’Académie Militaire des US à West Point, New York- intitulé «Deadly Vanguards : A Study Of al-Qaeda’s Violence Against Muslims » regroupe des données et chiffres qui parlent d’eux-mêmes : La grande majorité des victimes d’al Qaeda sont des Musulmans. Ainsi entre 2004 et 2008, al Qaeda a revendiqué la responsabilité de 313 attaques, provoquant la mort de 3010 personnes. Bien que ces attaques aient inclus des attentats commis en Occident tels celui de Madrid en 2004 et celui de Londres en 2005 seulement 12% des tués (371) étaient des Occidentaux.

Les candidats au martyre (avec l'aide d'Allah) sont toujours  assoiffés de sang et  déterminés à montrer qu’ils n’ont rien à voir avec le reste de l’humanité. Dans le silence  le plus complet l’islam dévore aujourd’hui ses propres enfants et laisse imaginer ce que l'on considère d'un martyre qui assassine aveuglement des innocents femmes et enfants en se suicidant. L'islam qui se croit porter un message universel, amplifie la peur et terreur  en entretenant des affreux intégristes kamikazes aspirés dans un abîme d’obscurantisme. Ils tuent aveuglement tous ce qui bouge! Ils massacrent même leurs propres  coreligionnaires pour une meilleure place au sein du Paradis d’Allah.

Il devient de moins en moins facile de défendre sans cesse une religion qui menace, sème la mort et la désolation partout sur son passage, depuis des siècles, en affirmant que les auteurs de tels actes ne suivent pas les préceptes du Coran. C'est un mensonge éhonté, car seuls des imbéciles représentatifs d'une intelligentsia masochiste et aveugle peuvent encore considérer le Coran comme un livre d'amour et de paix. Si l'on s'en tient aux ordres d'Allah, compilés dans le Coran d'après les paroles de Mahomet, les vrais musulmans, ceux qui suivent les préceptes, sont justement ceux qui tuent au nom de cette religion sanglante.

Pas un jour sans nouvelles qui puent la mort sur la planète au nom de l’islam : des assassinats, des égorgements, des prises d’otages, des ultimatums, des boucheries perpétrées par des kamikazes, des carnages dans les rues de Bagdad, des tueries dans mosquées du Pakistan , des massacres dans les souks d’Afghanistan ,  des attentats et des cadavres sur le territoire espagnol, anglais, hollandais, des drapeaux de pays démocratiques brûlés sous les fenêtres de leurs ambassades, et une Europe terrorisée qui psalmodie le catéchisme libéral à longueur de journaux, de radios et de télévisions : l’islam, religion de paix, de tolérance et d’amour. On dirait les médias soviétiques derrière le mur de Berlin parlant des régimes de l’Est pendant la guerre froide.

Alors de grâce que politiques et medias cessent de nous faire croire tout et n'importe quoi, et tenons-nous en aux faits : depuis plus d'un millénaire l'islam tue, partout où il est présent et où il veut s'implanter, dans des conditions de barbaries qui n'ont pas changées depuis son origine. Le quasi totalité des conflits actuels se superposent aux zones de développement de l'islam, il n'existe pas une seule démocratie islamique. La tolérance, le respect de l'autre de sa religion, l'égalité des sexes ne signifient plus rien en terre d'islam. L’islam dévore  aujourd’hui  ses propres adeptes ; enfants et femmes compris.

L'islam tue, chaque jour, partout dans le monde. Les hommes civilisés devront dire combien de morts faudra t-il encore pour que les gouvernements du monde entier en prennent conscience ? Pendant combien de temps encore ces mêmes gouvernements, nos chers journalistes, nos « intellectuels », nos « artistes » se laisseront-ils duper par ce double langage institué en technique de combat par l'islam ? On ne répétera jamais assez que l’islam est une idéologie totalitaire, il serait grand temps que la majorité des gens en prennent conscience.

 

Le Réveil de l’Orient
Une libre voix défiant la censure islamique
 

Le Réveil de l’Orient 3/1/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 630 vues

Tous les articles de Le Réveil de l’Orient

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.