Quand M. de Charette exagère

   Durant la séance de l’Assemblée nationale consacrée aux questions au gouvernement, mercredi 24 mars 2010, M. de Charette a prononcé une diatribe contre l’État d’Israël et adressé une supplique au ministre des Affaires étrangères : « Je vous en supplie : entendez l’appel de la Palestine qui, depuis des années, subit l’injustice de l’Histoire ».

 En bref, ce fut, sur un ton mélodramatique, un discours chargé de tartufferies et de contre-vérités au point de confiner au grotesque. Il émane d’un Député, qui est non seulement ancien ministre des Affaires étrangères de la France, mais encore et surtout, c’est révélateur, président de la Chambre de commerce franco-arabe.

  En réplique aux supplications de M. de Charette, nombre de Français épris de dignité sont en droit de lui adresser, non d’autres supplications, mais des exhortations :

  Ils l’exhortent à étudier ses dossiers et notamment l’histoire d’Israël et son lien trimillénaire avec Jérusalem. Il apprendra que « l’attachement des Chrétiens et des Musulmans à Jérusalem passe par un désir de filiation avec la judéïté de Jérusalem », comme l’a écrit l’ancien ministre André Monteil, ancien président de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat. De cet attachement dépourvu de « la centralité que Jérusalem a pour les Juifs », les politiciens européens ont fait une volonté d’expropriation à partir du moment où, en 1967, Israël fut devenu souverain dans toute la ville réunifiée. Mais ils avaient accepté auparavant, sans mot dire, l’occupation du secteur oriental par les Jordaniens qui, pourtant, s’étaient livrés à des saccages et à des profanations des traces juives et avaient refusé aux Juifs l’accès au mur occidental. Les politiciens – dont M. de Charette fait partie – révèlent là l’esprit de croisade qui anime leurs arrière-pensées.

            Les Français épris de dignité exhortent aussi M. de Charette à ne pas traiter des événements à Gaza comme si l’armée d’Israël avait abandonné la grande tradition de retenue qui est toujours la sienne.

            Ils l’exhortent à ne pas fermer les yeux sur la haine des Juifs et d’Israël que les autoproclamés Palestiniens enseignent à leurs enfants à l’instar de la plupart des pouvoirs arabes, une haine mortifère qui, selon les méthodes hitlériennes, transforme des générations entières en barbares.

            Ils l’exhortent à cesser d’adresser à Israël des incitations scandaleuses à faire la paix sans délai avec ceux qui continuent tous les jours à appeler à sa destruction.

            Ils l’exhortent à éviter les discours qui respirent la collaboration sur le mode vichyste avec les despotes de l’Islam.

            En résumé, ils l’exhortent à faire preuve d’honnêteté intellectuelle, de courage et d’intelligence politique.

 

Michel DARMON                                                                        
Ingénieur général du Génie maritime (cr)                                  mdarmon@club-internet.fr
Président d’honneur de France-Israël

Michel Darmon 31/3/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 549 vues

Tous les articles de Michel Darmon

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Alliance des civilisations-ARTV, Analyses-RTV, Article Resiliencetv, Tribune offerte par Resiliencetv

 

Comments are closed. Please check back later.