Jour du souvenir pour uns, jour de négationnisme pour les autres

Le 27 Nissan, comme chaque année, les israéliens se souviennent  des 6 millions de juifs exterminés pendant la seconde guerre mondiale, par la pire barbarie jamais témoignée par l’homme à l’égard de l’homme. Le jour du souvenir de la shoah a été institué en Israël et à travers le monde afin qu'aucune génération, aucune religion, n'oublie ce qui s'est passé.

De génération en génération, les juifs  passent ce flambeau avec la certitude qu'il est le seul rempart efficace contre l'oubli. Le peuple Juif se doit d'être le témoin éternel du plus sombre évènement de son histoire, car ne nous le cachons pas, les négationnistes sont de plus en plus nombreux, et les survivants de moins en moins. Il se trouve que, justement, les négationnistes ont recours aujourd’hui à Internet. Internet est l’espace privilégié des négationnistes de la Shoah.

Alors que le monde a connu pendant la Deuxième Guerre mondiale le plus effroyable génocide de l’histoire de l’humanité, qui a conduit à l’extermination de 6,1 millions de Juifs, selon l’historien Raoul Hilberg (La Destruction des juifs d’Europe), actuellement Internet devient une horreur pour  la mémoire des victimes  la Shoah.

Des sites haineux et anti-sémites pullulent et sont entre les mains et à la portée de gens en majorité illettrés et sans aucune morale ni valeur qui contestent la réalité de e qui s’est passé dans les camps de la mort.

Le site Internet du Centre Zahra, par exemple, qui se présente également sous l’intitulé abstrus de «Centre de conciliation pour la mémoire de l'Homme»,  diffuse les messages, vidéos, cours de religion, mais aussi une propagande farouchement négationniste.  Le site Web Alterinfo et son directeur de rédaction Zeynel Cecilki mènent en ce moment une compagne révisionniste. Les profils Face book des dirigeants de la Ligue Européenne Arabe affichent aussi un portait négationniste écœurant. Les réseaux sociaux sur Internet comme Facebook, MySpace ou YouTube sont gagnés par cette  fièvre contagieuse.
Dans son dernier rapport Le Centre Simon Wiesenthal pour la tolérance (du nom d'un rescapé de la Shoah qui a consacré sa vie à la poursuite des criminels nazis et qui a notamment participé à l'arrestation d'Eichmann) estime que les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour véhiculer les thèses niant la Shoah.

En 1945, lorsque Ike Eisenhower libéra les camps de la mort, il prononça à peu près ces paroles : « Recueilliez autant de preuves, de films et de témoignages, parce que le jour viendra où un fils de bâtard (Son of a bitch, je vous laisse traduire…) dira que cela n’est jamais arrivé ». Aujourd’hui Ahmadinejad, aussi petit et arrogant qu’Hitler, prétend que les camps de concentration n’ont pas existé ; il annonce qu’il veut rayer « l’état juif » de la carte ; il base sa doctrine antisémite sur des faux (les Protocoles des sages de Sion) qu’il s’ingénie à diffuser dans le monde entier.

Ahmanidjad, c’est celui qui envoie des hauts responsables pour exprimer leur négationnisme en Europe comme l’a fait Ali Larijani, le président du parlement iranien, invité en février 2009 à s’exprimer dans le cadre de la Conférence de Munich «  Je ne sais pas s’il y a vraiment eu un génocide des Juifs durant la deuxième guerre mondiale car je ne suis pas historien ».

En avril 2009, Mahmoud Ahmadinejad à Genève, dans conférence de l’ONU contre le racisme (Durban II), a même osé dire que "Les occidentaux ont inventé ce qui est connu sous le nom d'holocauste et de sionisme".

L’année dernière La veille de ce jour du Souvenir de la Shoah, le  président Iranien ose déclarer à la tribune de "Durban II" à Genève, que "sous le prétexte de la souffrance des juifs il y a 60 ans, un Etat, le plus cruel et raciste, a été créé"
 
Cette déclaration était une insulte à la mémoire des 6 millions de victimes de la machine d'anéantissement nazie. A notre avis, ce n'est pas par hasard que le nain enturbanné a choisi de venir en personne faire son discours au vitriol ;  il savait très bien ce que ce jour représentait pour les juifs, il a voulu les toucher doublement, insulte et infamie, le  discours de Mahmoud Ahmadinejad tombait justement ce jour douloureux de mémoire. Il a choisi le moment où il savait que ses paroles obscènes pouvaient toucher au plus vif, au plus douloureux.
En 70 ans  le monde n’a pas réussi à faire reculer  la haine des juifs. Six millions de morts, et rien n'a changé. L'antisémitisme est de plus en plus virulent et la barbarie existe encore. Face à ces ennemis implacables les juifs devront  s’unir pour se  défendre, pour leur  survie et celle de leur terre, Israël….

Tunis

Ftouh Souhail 12/4/2010

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 534 vues

Tous les articles de Ftouh Souhail

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Evaluation de l'action-OIL

 

Comments are closed. Please check back later.