QUELLE CONSTITUTION POUR QUELLE EUROPE ?

A l’occasion de cet anniversaire, le libéral plein pot (ce dont je m’honore !) que je suis observe avec commisération les gesticulations des élites toujours en place qui n’ont manifestement tiré aucune vraie leçon du NON exprimé par le peuple.

Pourquoi ? la réponse est pourtant des plus simples. En effet, avant de poursuivre à l’aveuglette une route révélée incertaine, songe-t-on seulement à se demander si l’Europe en « construction » depuis cinquante ans est bien la bonne ? NON !

En second lieu, une Constitution pour l’Europe, OUI !, pourquoi pas; mais un texte comportant 448 articles plus annexes de confort le tout destiné à contenter tout le monde : NON ! car c’est la porte ouverte à la régression, c’est-à-dire au super Etat européen !

La Constitution ne doit pas être un fourre-tout où les uns et les autres peuvent venir, à leur gré et selon leur humeur du moment, banqueter sans égard pour autrui. Concise et lumineuse, elle est avant tout l’exigeante gardienne du principe de subsidiarité.

On pourra toujours gloser à perte de vue sur une Constitution à géométrie variable pour une Europe réputée immuable et donc, à l’instar de VGE, rêver de faire revoter une peuple naturellement rétif. Mais en vain. Car cette Europe-là est déjà morte et enterrée !

Librement !

30/5/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 226 vues

Tous les articles de

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.