« Je veux que Georges Tron se sente coupable »

Sur le Parisien :

" Une enquête préliminaire a été ouverte mercredi à Evry (Essonne) pour vérifier la véracité des accusations de deux anciennes salariées de la mairie de Draveil contre le premier magistrat de cette commune, Georges Tron.

Si ces charges étaient  établies, elles «seraient susceptibles de recevoir la qualification d'agression sexuelle et de viol», a annoncé le parquet. A priori, le secrétaire d'Etat à la fonction publique devrait déposer plainte pour «pour dénonciation calomnieuse».
Ces deux femmes ont décrit « l’emprise » exercée sur elles par leur ex-employeur, Georges Tron. Elles relatent que, sous couvert de réflexologie (massage thérapeutique des pieds), l’élu leur prodiguait des massages s’apparentant à de véritables agressions.

L'une d'elles avait fait l'objet d'une enquête pour détournement de fonds.
«Je ne suis pas naïf, on cherche à faire écho à une affaire qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique…», avait déclaré l'élu UMP mardi soir à l'AFP, en faisant référence aux accusations de tentative de viol d'une employée d'un hôtel new-yorkais contre Dominique Strauss-Kahn. Me Schnerb a affirmé que «la ville de Draveil avait déposé plainte» contre une des deux plaignantes pour des faits présumés de détournement de fond. La plainte a toutefois été classée sans suite par le parquet, a reconnu l'avocat qui n'a pas précisé la date des faits.

Le secrétaire d'Etat en bisbille avec le Front national. «J'observe que cela vient de Me Gilbert Collard, qui est un proche de , avec laquelle je suis en conflit depuis des mois», a déclaré mardi soir Georges Tron, faisant allusion à des contentieux qui l'opposent à des membres de la famille de la dirigeante frontiste vivant à Draveil. Dans un entretien à «Valeurs Actuelles» début mai, Me Collard s'était dit «très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen», se décrivant comme «mariniste». En février, Georges Tron et la famille Le Pen s'étaient attaqués par médias interposés, au sujet d'un emploi aidé occupé par la belle-sœur de l'élu à la mairie de Draveil.

Le secrétaire d'Etat avait alors affirmé que la «famille Le Pen» était «derrière (cette) attaque». Marine Le Pen et son beau-frère et conseiller politique avaient également affirmé que le secrétaire d'Etat avait utilisé un de leurs appartements à Draveil à des fins de «domiciliation fiscale». Georges Tron avait répondu avoir résilié le bail dès qu'il avait su à qui l'appartement appartenait. «J'ai dans ma commune la famille Le Pen, dont Marie-Caroline Le Pen (sœur de Marine Le Pen, ndr) et la famille Olivier, et je suis en grande hostilité avec eux», avait alors dit Georges Tron.

Marine Le Pen n'a «strictement rien à voir dans ces accusations»
. La présidente du FN, Marine Le Pen, a affirmé mercredi à Lille n'avoir «strictement rien à voir dans ces accusations». «Cette défense visant à se défausser sur les autres est piteuse et absolument grotesque. Ce n'est pas au niveau d'un ministre», a-t-elle ajouté. «Cet homme perd les pédales. Il ne peut pas mettre en doute impunément la responsabilité des autres pour tenter de sauver la sienne», a conclu la présidente frontiste.

VIDEO. Eloïse* «veut qu'il se sente coupable»

*Le prénom de la victime a été modifié "

Jennifer Sochez 26/5/2011

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 448 vues

Tous les articles de Jennifer Sochez

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Affinement négatif-OIL, Conservation négative-OIL, Dispersion négative-OIL, Dissolution négative-OIL, Fresh Air-LIDAC, Liens d'actualité

 

Comments are closed. Please check back later.