RATONNADES ANTISEMITES CONTRE DES JEUNES JUIFS CANDIDATS AU BEPC A PARIS 19°ET AUBERVILLERS (93)

1-Cependant nous devons déplorer et condamner l’agression violente antisémite commise près du CES Diderot d’Aubervilliers, contre des élèves juifs, de cette même école CHNE OR AUBERVILLIERS (93) alors qu’ils sortaient de ce collège où ils ont passé les épreuves du BEPC.
Selon l’une des victimes,le lundi 26 juin, vers 14h, les filles juives d’abord, puis les garçons juifs qui sortaient du CES Diderot,ont été agressées par près de 15 jeunes gens qui leur lançaient des pierres.
Parce que ces faits ne doivent pas être banalisés,ni passés sous silence,nous invitons les victimes à déposer plainte au commissariat de police pour y dénoncer les faits, et tenter d’identifier les auteurs.

2-Nous déplorons et condamnons également une agression du même type qui s’est produite 45 rue de Tanger à Paris 19 éme,le mardi 27 juin à 11 H contre d’autres enfants juifs élèves de l’Ecole Juive MORIAH qui sortaient du Lycée George Melies 45 rue de Tanger à Paris 19eme,où ils ont passé les épreuves du BEPC.
Selon la maman d’une victime,une bande de jeunes gens d’origine arabe et de couleur d’origne africaine, armés de barres de fer et de bates de base ball, ont attaqué les jeunes juifs aux cris de « Sale Juif » ou Putain de Juif » et autres injures. Trois enfants ont été blessés.Une jeune fille a été battue et traînée au sol.Une plainte a été déposée.Nous invitons les autres victimes et témoins à faire leurs dépositions aux services de police.

Si nous saluons l’action de la police qui a pu intervenir rapidement et interpeller l’un des auteurs qui s’était réfugié dans les toilettes du collège,nous regrettons qu’il ait été remis trop rapidement en liberté.Nous regrettons également que l’enquête n’ait pas encore conduit à l’interpellation des co-auteurs et complices,sans doute connus des services de police, et facilement identifiables.Nous saisissons le Procureur de la République de Paris et son référend pour les affaires antisémites..

Nous demandons que des sanctions très sévères soient prises à l’encontre de cette bande de sauvages antisémites y compris contre les mineurs délinquants,et sans tenir compte de cette circonstance de minorité pénale.d’autant qu’ils s’attaquent à d’autres mineurs terrorisés et déstabilisés au moment ils sont confrontés à des épreuves d’examens.

La terreur que font régner ces hordes antijuives est d’autant plus intolérable et inadmissible que les criminels antijuifs appartiennent à des communautés qui se prétendent victimes de racisme et discrimination. Nous demandons aux Ministre de l’Intérieur, au Préfet de Police de Paris et aux Préfets des départements concernés, de prendre des mesures préventives, en interdisant les attroupements de ces jeunes et autres individus qui menacent et agressent impunément les citoyens juifs..

Nous considérons que si de vraies sanctions exemplaires avaient été infligées aux auteurs d’actes antisémites, ce fléau qui sévit depuis 6 ans dans notre pays aurait pu être mieux maîtrisé. Trop de victimes sont déçues du classement sans suite de leurs affaires.

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ‘ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 DRANCY

Le Président
Sammy GHOZLAN
0609677005

Sammy GHOZLAN 5/7/2006

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

764 vues

Tous les articles de Sammy GHOZLAN

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Non classé

 

Comments are closed. Please check back later.