5 août 2020
Non classé

Je désespère d’Israël

Les vaticinations qui suivent de Joseph Farah sont la conséquence logique de l’amour déçu de ces chrétiens, “amis” d’un Israël religieusement fantasmé, anhistorique, bibliquement fossilisé, érigé par eux, avant le temps, en assemblée messianique, et qui a le mauvais goût de ne pas se conformer à leurs spéculations millénaristes [1].

Non classé

Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy : Ils arriveront quand même…

A Monsieur Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur. A Messieurs les ministres de l’intérieur de l’Union Européenne.
L’une de vos préoccupations aujourd’hui semble être d’endiguer le flux ininterrompu des réfugiés économiques qui assiègent les frontières de l’Union Européenne, réfugiés qui, pour beaucoup, viennent d’Afrique noire.

Better Tag Cloud