11 août 2020
Non classé

La réforme par la « ruse »

Le pari du « pacte présidentiel » de Ségolène est celui d’un dispositif ultrasocial qui, en rassurant les français sur leur sort, ouvre les conditions de la modernisation économique et institutionnelle. Avec la note personnelle de la candidate : l’écoute permanente et la compassion médiatique.
Question : ne risque-t-on pas d’avoir la revalorisation sans la modernisation, les droits sans les devoirs, les déficits et les dettes sans les réformes structurelles ?

Non classé

France-business

Je voudrais m’élever énergiquement contre l’attitude des médias, en particulier audiovisuels, qui, à l’occasion d’une course effrénée à la présidence de la République, offrent une tribune totalement usurpée à un repris de justice du nom de José Bové.

L’identité française est-elle hors la loi ?

Á voir les attaques de Ségolène Royal, on finit par se demander si l’identité française ne vit pas ses dernières heures. Ségolénitudes. «À bas l’identité française» laisse-t-elle entendre à qui veut l’entendre. Du côté de Toulon, Clichy-sous-Bois, Lille, Roubaix, Tourcoing et autres enclaves «indigènes de la république» interdites d’accès aux représentants et symboles de la République française, il y a beaucoup de monde qui ne demande qu’à l’entendre. On l’y entend d’autant mieux qu’elle promet des droits, encore des droits et toujours plus de droits traduits en espèces sonnantes et trébuchantes avec un esprit d’autant plus généreux qu’elle n’en paiera rien de sa poche.

Non classé

Cohérences

Au moment où se joue l’élection essentielle de notre vie nationale, il serait bon de sortir des débats cosmético-médiatiques et de parler des vrais problèmes qui engageront notre avenir. La France a fait le choix de l’énergie nucléaire pour produire 78 % de son électricité. Ce choix a été maintenu sans défaillance à travers toutes les alternances politiques. Va-t-on aujourd’hui « sortir du nucléaire » par étapes comme certains le suggèrent ? Et comme le propose le pacte de M. Hulot signé par tous les candidats ?
Au moment où l’on parle de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, va-t-on abandonner la seule filière de production d’électricité qui avec l’hydraulique ne dégage pas de gaz carbonique ?

Better Tag Cloud