9 mai 2021

Des Palestiniens s’installent dans les implantations juives

 

"Attirés par des prix abordables, des dizaines de familles palestiniennes s’installent dans les quartiers nouveaux que sont les colonies de peuplement juives. Moins religieux que Neve Yaacov, Pisgat Zeev attire de plus en plus de Palestiniens, « surtout des Arabes israéliens du Nord et des chrétiens de Jérusalem », précise Basel. Ce chrétien de Nazareth reconnaît se sentir plus à l’aise dans cette banlieue occidentalisée que dans l’atmosphère conservatrice de Beit Hanina. « Ici, je peux me promener en short et faire moins attention à ce que je porte », ajoute Inès, son épouse.

"Acheter dans ces colonies est le seul moyen de libérer les terres palestiniennes"

Le phénomène ne concerne encore que quelques centaines de familles palestiniennes, mais la tendance « est en train de s’amplifier », estime Meir Margalit, élu du conseil municipal de Jérusalem pour le parti Meretz (gauche pacifiste). « Ce processus de migration a commencé il y a plusieurs années avec la construction du mur de sécurité. Plus de 50 000 Palestiniens se sont trouvés bloqués du mauvais côté du mur, avec le risque de perdre leur droit de résidence à Jérusalem. Ceux qui cherchent à déménager ne trouvent rien dans les quartiers arabes », dit-il, en s’interrogeant sur l’effet boomerang de la politique israélienne destinée à contenir la population palestinienne. « Croyez-moi, les autorités municipales ne sont pas ravies, mais elles ne peuvent rien y faire. » Dans la Jérusalem « unifiée » sous souveraineté israélienne, rien ne différencie, au regard du droit, les quartiers arabes des quartiers juifs.

L’Autorité palestinienne, elle, se frotte les mains. Que des Palestiniens s’installent dans des colonies a comme un goût de revanche. Beaucoup y voient même le moyen de renverser l’extension continue des quartiers de colonisation. « J’encourage tout le monde à acheter dans les colonies parce qu’elles font partie de la terre de la Palestine, a ainsi déclaré Hatem Abdul Qader, le conseiller palestinien du premier ministre Salem Fayyad pour les “affaires de Jérusalem”. Si les Palestiniens peuvent maintenir leur existence à Jérusalem et en Palestine en vivant dans des colonies, j’espère que tous ceux qui en ont les moyens le feront".

(20 juillet 2009)

 

Merci à Liliane Messika pour ces informations



http://www.forward.com/articles/110136/


Bibi: Israelis Free To Buy Property Anywhere in Jerusalem

“(I)n recent years hundreds of apartments in Jewish neighborhoods and in the western part of the city have been purchased by or rented to Arab residents, and we did not interfere. This says that there is no ban on Arabs buying apartments in the western part of the city and there is no ban on Jews buying or building apartments in the eastern part of the city

“I can only describe to myself what would happen if someone would propose that Jews could not live in certain neighborhoods in New York, London, Paris or Rome. There would certainly be a major international outcry. Accordingly, we cannot agree to such a decree in Jerusalem.”

http://www.nord-palestine.org/art-recom-2009-07-13LaCroix.htm


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :