Archives:

Lettre ouverte aux politiques : dialogue des civili ...

Lorsque l’homme ou la femme politique convoite de diriger ou dirige son pays, il peut avoir droit à l’erreur. Mais il n’a pas droit à l’égarement, lorsque, par intention délibérée ou par manque de vision, il tait la vérité. Dans ce cas, il s’agit d’un déni coupable de lèse honnêteté. Et lorsque la vérité engage la Nation ...

Pour un programme de redressement de la France et d ...

La France n’a rien perdu de ses atouts du passé. Elle a simplement besoin d’un violent « électrochoc » psychologique sur le plan collectif dans la perspective obligée de :- cesser de se « misérabiliser » avec de ridicules et blessantes repentances (« que celui qui n’a jamais péché… lui jette la première pierre ») ...

A propos du discours à Ratisbonne de Benoît XVI

« Je fermai les yeux et mis ma tête entre les mains.Je vis inscrit sur mon front : désespoir ».Anonyme, 21e siècle de l’ère christique. Commençons par une courte mais éclairante histoire orientale.Il était une fois un troupeau de brebis ayant accueilli un très jeune ...

ENJEU PLANETAIRE : EFFONDREMENT OU GRANDE RELEVE ?

Qu’appelons-nous civilisation ? Dans ce nom commun, la racine civilis vient du latin civis qui signifie citoyen, c’est-à-dire une personne qui respecte les libertés d’autrui, base de toute démocratie. De fait, dans liberté doit être compris ce qui unit dans l’élévation de l’éthique, dans l’ensemble des acquis qui réverbèrent chez chacun une identité qui fait que la ...

DU DEMANTELEMENT DE L’ECOLE DE LA REPUBLIQUE

Puis : « Le premier qui aura le courage de siffler la fin de la récréation déplacera cinq millions de voix » (re -Brighelli). Puis, l’enseignement de l’histoire et de la géographie fait « germer la haine dans les caboches creuses des crétins programmés » (re-re-Brighelli).Dans son dernier livre : Tartuffe-roi, une Ecole sous influence, ...

Nous sommes arrivés à un carrefour

La première, bâtarde par nature, est la seule possible car elle autorise l'expression de la fécondité expressive, héraut de toute culture, donc de toute affirmation artistique, littéraire et scientifique. La seconde mène droit au désastre car la religion dominatrice évoque une autorité dont nul ne peut seulement être certain qu'elle existe (Dieu EST-il ou n'existe-t-il pas ...

En hommage au combat de Redeker

Voici l’« objet » de l’inadmissible, du « crime », selon tous les capitulards de la « bien-pensance », la faute intolérable d’oser s’insurger contre l’évidence affichée de la dictature oppressive d’une religion que les pratiquants « sages », modérés, tolérants - et j’en passe - ne « défendent » face à la barbarie intégriste que par ...