Archives:

Monsieur le Président de la République,

Je vous écris car il m'apparaît, à la lumière des faits, que si de grands efforts sont à bon droit déployés en direction des gens qui souffrent directement de la crise, rien n'est réellement entrepris sur un plan structurel pour garantir l'avenir. Or, ladite crise n'est pas faite pour durer éternellement et viendra bien le jour ...