Archives:

Les otages devraient remercier Areva/Vinci

D'où leurs embarras sur le tarmac en fait : pourquoi servir la soupe à un "Président de la République" (himself) qui n'a été qu'un figurant dans l'affaire, renouant ainsi avec la très vieille pratique made in Chiraco-pasquaienne de tenter de faire diversion alors que cela renforce les islamistes qui arrachent même pour certains l'immunité.

...