- RESILIENCETV - https://www.resiliencetv.fr -

Tuerie d’un ambassadeur : la guerre s’envenime

[2]Même les khomenystes n'avaient pas osé : tuer un ambassadeur ; en Libye, patrie de Berbères perdus, traitres à leur cause en épousant l'âme des envahisseurs  ; et envahir un consulat en Égypte et brûler le drapeau, en Tunisie aussi, partout les créatures de l'Ombre Verte surgissent de nulle part et frappent…encore… le 11 septembre.

Le film/prétexte [3] est visible sur le site du journal Le Monde [4], bizarrement, alors que pendant le temps des caricatures de Mahomet, ce journal avait fait profil bas. En tout cas, cette action n'est pas un hasard. [5]

Elle vient rappeler que la guerre ne fait que commencer.

Et pourtant des idiots utiles viendront ânonner que ce film s'avère trop "minable" pour s 'y intéresser, sauf que les préposés de l'Ombre Vertes ne font pas de différence : leur sens critique s'exerce dans le sang, loin de toute métaphore. Ils sont maudits et leur livre ne mérite même plus d'être cité.