Featured

Le nouveau savoir vivre français

Le 11 février, Michelle et Barak Obama apparaitront comme ce couple "normal" qui n'indique pas obligatoirement qu'un tel comportement, lorsqu'il est montré, doit être considéré comme une "injure pour les femmes" comme a osé le dire un député socialiste (René Dosière) énervé à justifier le fait que François Hollande y viendra seul en représentant de commerce du savoir vivre français qui congédie le personnel amoureux non indispensable, "400 000 euros d'économie" a même renchérit le même goujat, le fameux René Dosière dont l'allure respire à l'évidence la galanterie française

Où l'on voit non seulement le degré de muflerie atteint, mais aussi le côté grosse caisse de la vulgarité technicienne pour laquelle l'être aimé n'est plus qu'un "partenaire", l'amour un sujet de conversation mondain qui ne dure même plus trois ans (et l'on punira façon Tartuffe l'amour tarifé) tandis que, de fil en aiguille, l'enfant devient un accessoire statutaire, un effet d'ambiance (autrement il est avorté, sans détresse aucune) à côté de la collection complète de Sade et de Bataille dans La Pléiade. D'où ce désir de PMA, GPA etc.

Pendant ce temps des cadres sont pris en otage, et il est de bon ton qu'ils la ferment pendant et après, de même que leurs enfants qui se doivent d'accepter de se faire racketter voire violer (parce que ce sont des "fils de bourges", bourge= pute=PD en novlangue popu qui se fiche évidemment de la novlangue made in St Germain des Prés) tout en remerciant bien sûr d'être traité ainsi sous peine d'être catalogué de riche blanc raciste.

Tant et si bien que vous tombez certes sur une sorte de 26 janvier, une "colère" sans doute, mais elle aussi squattée par ceux dont le comportement et les idées ont en réalité amené la gauche au pouvoir. Certes encore la droite officielle n'existe plus idéologiquement. Il n'y a qu'à voir la façon dont Caseneuve Ayrault et Moscovisci lui rappellent à chaque fois ses déficits pour comprendre que la droite est exsangue car au lieu de rétorquer qu'elle n'a fait que combler les trous de l'État Providence mis en place, contre le Peuple, depuis 1946 elle se tait et bégaie quelques réformettes comme la suppression des départements vite balayée par un Hollande bipolaire puisqu'il dit tout et son contraire selon les audiences (comme Arafat).

Mais est-ce une raison pour que Béatrice Bourges décide de faire une grève de la faim tant que Hollande ne "dégage" pas, le tout au milieu de quenelles hâtives amalgamant CRS Juifs et Francs-maçons devant un Soral hilare ? Ce n'est pas sûr. Le FN a eu le nez de ne pas plonger dans cette simple antithèse de l'extrême gauche, tout en reprenant cependant le programme de celle-ci, ce qui n'est pas pour éclaircir les choses et visiblement cela joue sur son actuelle stagnation dans les sondages, bien qu'il soit devenu le premier parti anti-européen de France, mais pourquoi faire ?…

Le 26 janvier devait réunir, synthétiser, il a fractionné, divisé, ressassé des idées qui ont perdu la France, bref donné des armes à la gentry bobo du social-étatisme qui n'en demandait pas moins pour justifier son existence inutile. C'est dommage. Car il y a certainement moyen de proposer quelque chose de radicalement nouveau sans que cela fasse radicalement peur. D'où la nécessité sans doute de penser à un programme de transition. Car dire qu'il faut sortir de l'État providence ne suffit pas (surtout quand le FN veut le restaurer). Il faut dire comment et pourquoi faire.

Lucien SA Oulahbib 27/1/2014

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

1 718 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Débats-RTV, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV

 

Comments are closed. Please check back later.