- RESILIENCETV - http://www.resiliencetv.fr -

Les taxis français et certains Grecs idiots utiles de l’étatisme?

Posted By Lucien SA Oulahbib On 25 juin 2015 @ 19 h 58 min In Article Resiliencetv, Economie-rtv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV | Comments Disabled

Faites-vous peur ! "Téléchargez l'appli Uber" et le téléphone à la main allez voir quelques taxis excités en leur demandant si par hasard les pilotes d'Air France ont été casser la figure aux pilotes d'Easy Jet…Et, généralement, que pensent-ils d'E-bay, Le Bon Coin, et R&B (louez vos appartements pourquoi les laisser tous seuls pendant vos vacances) et blablacar, oui-car, le circuit court, l'économie sociale et solidaire?… Tout n'est pas à mettre dans le même sac, mais courez bien sûr, ils n'ont pas fait la différence à Panam entre vtc et uberpop…Pendant ce temps les taxis s'accaparent le marché des ambulanciers qui eux n'ont pas la même capacité de nuisance… Un sketch qu'il faudrait proposer aux Inconnus…

Et si vous voulez rire un peu plus écoutez le représentant syndical CGT des taxis expliquer qu'il s'agit d'être citoyen avant tout parce que prendre le taxi serait le must pour financer "le modèle social français que le monde entier nous envie", alors qu'il y  aurait bien d'autres moyens de financement que le système actuel, de plus en plus onéreux, sans oublier qu'il serait possible là aussi d'introduire de la concurrence comme le proposent depuis longtemps les grandes compagnies d'assurance comme Axa, tout en faisant en sorte qu'existe un Fonds Commun de Solidarité (FCS) pour mutualiser les soins lourds… Mais à quoi bon si l'on préfère s'enfoncer dans les sables mouvants si émouvants…

Plus tristement donc, ce refus multiforme de la liberté (qui n'est pas nécessairement l'exact opposé de la barbarie si elle organisée) s'accompagne de cette montée inexorable du chômage et de la misère en France (malgré les 56% de dépenses publiques et l'énorme dette de plus de 2000 milliards) doublée, comble de l'absurde d'une vaniteuse sensation de supériorité intellectuelle étatiste au sens de mépriser (et plus si nécessaire comme on le voit avec les taxis, grutiers et autres monopolistes) tous ceux qui n'en sont pas convaincus.

Obama en est aussi imbu regardant du haut de sa conception idéaliste du monde (tout blanc ou tout noir…) un Poutine réfugié dans la "Russie éternelle" (ce qui implique de tenter de l'en sortir) alors qu'en Irak Obama a cassé l'état stable atteint par Petraeus en 2008 au profit d'un soutien sans conditions aux khomeynistes qui ont allumé peu à peu la mèche de l'État islamique tandis que l'Arabie Saoudite et le Qatar fournissaient le combustible. Et où en est le Venezuela ? Quelqu'un comme Mélenchon devrait se taire, à jamais.

Car en Grèce, son nouveau doudou, la façon dont les étatistes en particulier les plus idéologues se défaussent sur le FMI l'Europe le marché d'une gabegie qui date depuis des décennies est de plus en plus indécente. Que les plus "faibles" en Grèce en payent les pots cassés ne veut pas dire que les plus "forts" en Europe soient les responsables ne serait-ce parce que l'aberrant prélèvement de l'impôt l'absence de cadastre, l'hypertrophie du secteur public, le fait qu'un tiers des fonctionnaires paraît-il vont en retraite à 55 ans, ont scié la branche sur laquelle l'élite grecque pourtant continue de donner des leçons au monde et ce à vrai dire depuis le milieu du 19ème siècle.

Comme si à force de dire aux Grecs qu'ils sont par leur philosophie et leurs arts l'un des fondements de la civilisation occidentale, ils en exigent des droits d'auteur, ce qu'ils font d'ailleurs, en prétendant ainsi lutter au nom des peuples européens (voire du monde) ce qui est de l'hypocrisie pure, surtout vu de Slovaquie, des pays Baltes, qui ont un pouvoir d'achat bien moindre.

Cette prétention n'est pas sans rappeler certains en Orient ayant cette même superbe avec leurs dieux alors qu'en réalité les apports non judéo-chrétiens sont à relativiser face aux importants fondements de ceux-ci ; il suffit de lire la critique radicale que fait Thomas d'Aquin des thèses d'Averroès, sans parler des discussions entres les églises d'Orient et d'Occident sur les relations entre l'âme le corps et l'esprit, et ce depuis Irénée, Origène, Gérard de Nysse, Maxime le Confesseur, sans oublier Rachi, le Zohar ; n'oublions pas la pratique scientifique philosophique et littéraire surtout à partir de Francis Bacon, La Pléiade, Leibniz, Descartes -Hegel disant de ce dernier qu'avec lui on atteignait "la terre ferme" tandis que Husserl refond la philosophie à partir de son "cogito" , mais sous-estime le fondement eschatologique, or n'oublions pas que cette articulation entre but moyen et finalité fonde la pensée moderne, au sens plein, c'est-à-dire ne prétend pas remplacer la pensée des Anciens, mais espère l'affiner, l'enrichir (il ne suffit pas de s'émanciper) en posant la supériorité de l'Évolution sur la Révolution, ce qui ne veut pas dire que la première n'ait pas besoin de la seconde pour se propulser à l'instar des deux premiers moteurs d'une fusée qui ensuite se détachent pour laisser la capsule vaguer à son exploration, sa liberté sans nuire à autrui.

L'Occident, dont la France, régresse sur ce plan là, comme sur les autres, seule la technologie résiste à ce déclin parce que l'artefact en interaction avec la démocratie et donc la liberté a trouvé le moyen de s'autonomiser et de s'universaliser de plus en plus pour le meilleur comme pour le pire, or, c'est par le meilleur que l'on arrive à maîtriser le pire et non en détruisant le premier comme s'acharnent à le faire pourtant certains sous nos yeux de plus en plus brouillés.


Article printed from RESILIENCETV: http://www.resiliencetv.fr

URL to article: http://www.resiliencetv.fr/?p=16727

URLs in this post:

[1] [Translate]: http://www.resiliencetv.frjavascript:show_translate_popup(

Copyright © 2009 RESILIENCETV. All rights reserved.