- RESILIENCETV - http://www.resiliencetv.fr -

J.Chirac ou le comble de l’ignominie

Posted By Lucien SA Oulahbib On 22 avril 2006 @ 11 h 50 min In Non classé | Comments Disabled

Certes Catherine Ney samedi 22 avril sur Europe 1 a dénoncé les propos injurieux d’un Bouteflika, mettant sur le même pied une destruction systématique et préméditée de millions de Juifs et les victimes d’une guerre déclenchée par le « djihad » de 1954 comme le dit Ali Behadj de l’ex-FIS (ce fils du FLN…) qui a au moins le courage d’appeler un chat un chat, même s’il y avait évidemment d’autres courants au sein de la population autochtone qui désiraient autre chose que cette alternative entre la suprématie sans partage des puissants du jour et le retour au Califat…
Mais au moins il n’y a pas eu génocide, contrairement à ce que dit la marionnette arabo-islamique, -(pourquoi ne va-t-elle pas se faire soigner dans les pays qui n’ont pas subi la France, par exemple en Arabie Saoudite ?…chez ses frères « arabes »?…)-, il n’y a pas eu préméditation à grande échelle à la façon stalinienne, nazie, turque, visant non pas à massacrer une révolte mais à purifier, ce qui est tout à fait autre chose.

Plus encore, les 200.000 autochtones qui sont morts durant la guerre n’ont pas tous été tués dans des conditions atroces comme ce fut le cas des 50.000 victimes assassinées, elles, par le FLN (comme le note Gilbert Meynier dans son Histoire intérieure du FLN) tandis que les 200.000 morts dits « islamistes » tués par le « Pouvoir » ne l’ont pas été avec le dos de la cuillère, ne parlons pas des 150.000 morts djihadisés par les groupes islamistes qui reprochaient au FLN de dévier vers la gangstérisation (ce qui n’était pas faux) au lieu de construire le Califat, le tout avec l’aval de la France, toute au fait de sa « politique arabe ».

On peut d’ailleurs même se demander si De Gaulle n’a pas sacrifié la présence française et les millions d’autochtones qui y croyaient sur l’Autel de cette « politique » afin de démontrer aux pays « arabes » qu’il était capable de s’aligner sur leurs valeurs et ainsi montrer que la France, désormais, avait sa propre politique, même si elle ne pouvait pas encore l’afficher ouvertement en pleine Guerre Froide…

Quoi qu’il en soit, et pour en revenir aux propos de ce triste sire, il s’avère qu’ au niveau politique, mis à part Le Pen, et quelques autres, calme plat, tandis qu’à l’inverse Védrine relativisait les propos, en bon dhimmi qu’il est et devient de plus en plus, sauf que maintenant cela déborde à droite, aux risques et périls de voir l’extrême droite et la droite extrême en profiter.

Il est en effet clair, dans ce contexte, que la persistance de Sarkozy à vouloir toucher aux lois 1881 sur la liberté de la presse et 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat, non seulement ne fait que réitérer les mêmes erreurs qui ont produit la guerre d’Algérie (en confinant les autochtones dans leur identité religieuse… officiellement majoritaire…), mais en plus alimente le rejet total qui monte et qui va bien plutôt créer les conditions d’un second tour réitérant celui du 21 avril 2002.

A moins qu’une surprise fasse que cela soit plutôt un duel De Villiers-Chirac que Sarkozy-Royal…puisque Chirac va tout miser sur un branlant : attirer le vote nord africain bien plus que Sarkozy grâce à sa politique étrangère, attirer, au second tour, les républicains de gauche genre Chevènement-Fabius, apeurés par le communautarisme sarkozien, attirer enfin les bobos fous d’art con (temporain) en finançant à tout va des biennales et des expositions sur le néant doublé du vide et d’abysses abracadrabrantesques…

Je me suis certes trompé il y a quinze jours en pensant que le ticket De Villepin-Chirac allait présenter sa démission après la déculottée du CPE, mais sans doute qu’ils ont jugé le moment encore guère propice : la réduction artificielle du chômage n’a pas encore créé toutes ses promesses en terme de sondages d’opinion, et sans doute maintenant est-il trop tard pour bousculer les échéances.

Par contre, je crois que Chirac a encore l’intention de faire quelque chose et déjà de persister dans l’ignominie en soutenant des politiques assassines qui alimentent l’alterislamisme au lieu de le réduire, abaissant encore un peu plus l’image de la France au lieu de la renforcer, comme, in fine, accepter sans broncher que le gnome d’Alger crache sur la francophonie et accepter qu’Israël en soit exclu…Non seulement avec lui, nous atteignons le fond, mais en plus il le creuse, jusqu’à sans doute se retrouver en Chine pour admirer quelques statues qu’il affectionne, sauf que nous ne sommes pas faits en pierre….


Article printed from RESILIENCETV: http://www.resiliencetv.fr

URL to article: http://www.resiliencetv.fr/?p=615

URLs in this post:

[1] [Translate]: http://www.resiliencetv.frjavascript:show_translate_popup(

Copyright © 2009 RESILIENCETV. All rights reserved.