Les Juifs ont le droit de prier sur le Mont du Temple!

Même Frédéric Encel tombe dans le panneau (Good morning weekend, BFM business, 1er novembre) : ainsi, le fait même de vouloir prier sur cette esplanade ancestrale, pour un Juif, est considéré comme un geste "d'extrême droite" pour la plupart des médias occidentaux décervelés, ce qui est proprement insensé (d'autant que nombre d'israéliens classés à gauche veulent aussi y prier) alors qu'un musulman, lui, a tout le loisir de s'y pavaner et pourtant il s'agit d'y reproduire un geste colonial y affirmant le joug islamique.

Cette qualification "d'extrême droite" n'est évidemment pas nouvelle en Europe, preuve à la fois d'une veulerie sans pareille vis-à-vis d'un islam considéré à tort comme "la religion des dominés" alors qu'il est le principal obstacle au développement, et preuve également d'un mépris en réalité d'une élite surfaite ayant fabriqué par anti judéo-christianisme primaire une espèce d'islam sagesse qui pourrait devenir pour elle une spiritualité de substitution s'il n'y avait pas l'interdiction de l'homosexualité (mais la polygamie y est permise).

Comment comprendre sinon la petitesse d'esprit de la ministre des affaires étrangères suédoises reconnaissant un "État" palestinien sans prendre en compte d'aucune façon le fait que ce sont les Palestiniens et les États arabo-islamiques les soutenant qui ont fait capoté les accords d'Oslo comme l'a confirmé Bill Clinton dans ses Mémoires (My Life) ?

De plus, et alors que certains quartiers de Suède sont à feu et à sang, que les viols sont légions, qu'en UK la haine islamiste-djihadiste se déploie, qu'en France des familles entières désirent rejoindre le dit "Etat islamique", les mêmes anti-israéliens notoires mettront en avant les éternels facteurs socio-économiques croyant ainsi y voir des "manques" alors qu'il s'agit d'une volonté d'expansion tout à fait "humaine" par ailleurs au sens de se déployer comme on l'entend puisque aucune limite vient l'empêcher, bien au contraire, dans un monde relativiste postmoderne multiculturel.

Ainsi, lorsqu'un sextoy géant peut envahir l'espace public, on ne voit guère au nom de quoi l'on interdirait des "mosquées toys" pénétrer avec vigueur une chair occidentale ouverte et même l'implorant. Tout en se servant des Juifs comme bouc émissaires. Encore une fois. Même le gouvernement israélien se plie à cette injonction. Au lieu d'aller de l'avant et crever l'abcès en permettant au moins la prière permanente des Juifs, de casser cette interdiction absurde, les musulmans devant alors montrer si leur religion est réellement de "paix" au sens universel du terme.

Jennifer Sochez 1/3/2016

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

2 336 vues

Tous les articles de Jennifer Sochez

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Analyses-RTV, Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Fresh Air-ARTV

 

Comments are closed. Please check back later.