21 octobre 2020

Quoi de plus horrible: Mahomet une bombe sur la tête, ou Nick Berg sans tête ?

Cette phrase n’est pas de nous, mais de Jihad Momani, rédacteur en chef de l’hebdomadaire Shihane, un tabloïd jordanien, dans un éditorial intitulé “Musulmans du monde, soyez raisonnables”.

Cet organe de presse va même jusqu’à reproduire trois des caricatures, dont celle qui représente le prophète portant une bombe en guise de turban, « pour que les gens sachent contre quoi ils se révoltent ».

Il n’est pas le seul à lancer un appel au sens des proportions et au bon sens tout court. L’éditorialiste égyptien, Saad Hagras, fait de même, dans les colonnes du quotidien indépendant, Nahdet Masr, où il écrit :
« Les musulmans adoptent, comme les pays européens, une politique de deux poids, deux mesures […] Si nous refusons toute attaque contre notre religion, nous ne devons pas non plus tolérer des attaques contre d’autres »,

Même son de cloche, enfin, dans le journal koweitien, Al-Qabas, dont l’éditorialiste, Abdel Latif al-Douaij, ne craint pas d’aller beaucoup plus loin :
« Devant l’offense commise par un caricaturiste, pourquoi devons-nous punir toute une nation et menacer nos propres intérêts ? […] J’appelle le monde libre à se ranger du côté du Danemark et à appuyer la liberté d’expression […] Je souhaite qu’ils boycottent notre pétrole et nous le fassent boire ».
Ce qui prouve, une fois de plus, que tous les Arabes ne sont pas des fanatiques.

On voudrait espérer que ceux-là disent tout haut ce que beaucoup de musulmans pensent tout bas.

Menahem Macina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :