25 novembre 2020

“Sous-humain” et hygiénisme ou la muselière “multi”

Il y a un lien tout de même entre la réalité djihadiste de l’islam qui a toujours considéré comme inférieur tout non musulman (et plus encore tout non arabe) et la réalité hygiéniste  actuelle qui considère comme nuisible et narcissique tout refus de se plier à des directives absurdes (typiques des régimes tortionnaires) le lien étant que toute résistance doit être infériorisée discréditée, les seuls (sur) “humains” étant ceux qui portent le masque le voile refusent d’embrasser et de serrer la main (des femmes uniquement pour les premiers) bref l’uniforme fondamentaliste intégriste et sectaire ou le “multi”.

Désigner Zemmour de “sous humain” comme l’a fait ce djihadiste de salon dit “indigéniste” est de la même veine idéologique que de désigner les non porteurs de masques “d’égoïstes” qu’il faut éradiquer à coups d’interdiction d’interactions, de dispersion de leurs “attroupements” comme l’on étaye un troupeau de moutons (moutruches dit Amélie Paul) sans aucune autre raison que la fuite en avant alors que l’entrée en soins intensifs est quasi nulle et que les hospitalisations sont étroitement liées au refus d’administrer un traitement efficace à disposition pourtant.

C’est de la même veine parce que déjà ce sont les mêmes dirigeants ou quasiment, les djihadistes indigénistes et les néo-léninistes repeints en vert; ils partagent non seulement la même couleur mais ont le même but: détruire tout ce qui ne correspond pas à leur doctrine (ou la”cancel culture” aux USA et ailleurs) tout en étant hyper-techno et échangistes : les uns et les autres ne voient pas d’un si mauvais oeil la diabolisation d’Israël, les “mariages” juvéniles, la diabolisation du blanc chrétien et juif, des métis et des agents fonctionnaires travaillant pour un État dont ils aimeraient bien avoir les rênes pour éliminer les “sous humains” et les égoïstes narcissiques refusant de se voir museler au sens propre comme figuré ; la seule différence étant peut-être le refus de tuer (d’avorter) un bébé à terme (sauf s’il est juif pour certains) et aussi la fornication “homo” mais comme les autres autorisent le “viol” du moins s’il est fait “parce-ce-que-l’on-ne-connaît-pas-les-codes” cela se compense; et ce sont des différences dites secondaires : “frapper ensemble marcher séparément” théorisaient les trotskistes (cadres du néo-léninisme) adeptes du “Front unique ouvrier” -divergeant cependant sur le fait de savoir si celui-ci est une stratégie ou une tactique, autorisant dans ce cas “l’entrisme” comme cela se voit partout.

Ne nous leurrons donc pas, la muselière mentale était déjà en place puisque viols tabassages de gueule, “incivilités” sont tolérés si l’on n’est pas “blanc”, et s’il s’agit de corps et de biens “blancs”; toutes les institutions (toutes) acceptent plus ou moins d’ailleurs de se voir autodétruites, une implosion générale comparable sans doute à ces colosses aux pieds d’argile qui s’effondrent et en jouissent, tant le désir de (re)devenir esclave, surtout d’État (pour les partisans d’un État “fort”) étant devenu très, trop, “hype” tourbillon gravitationnel irrésistible ; moins par retour du balancier que souci de ne plus décider par soi-même puisque le “soi” est considéré comme “narcissique” depuis longtemps, une sorte d’enfermement, de prison, seules les pulsions (toutes inconscientes par définition puisqu’il n’y a plus de moi)  sont autorisées : mais dispersées numériquement dans la jouissance virtuelle… Et à partir du moment où les anticorps d’État veillent au grain (masques, amendes, matraques, conditionnement médiatique des télécrans, vaccins comme hochets, hosties des bons points…).

Mais le non soi n’est autre que le cancer.

Un cancer de plus en plus généralisé qui s’attaque désormais aux défenses immunitaires “bio” après avoir éradiqué les défenses mentales ou le Soi ; observez comment tous les intellectuels  y compris les académiciens se taisent se masquent refusent même de commenter par exemple le livre de Perronne les études de FranceSoir les articles les interventions de spécialistes comme Nicole Delépine, Alexandra Henrion-Caude, Raoult, Zélinko et tant d’autres sur la dhimmitude, le djihadisme du quotidien également, ces deux ennemis de ladite démocratie républicaine, ils attaquent pourtant en quinconce aujourd’hui, silence quasi absolu, or qui ne dit mot consent.

Débâcle, drôle de guerre, et lâche soulagement, “vous aurez à la fois le déshonneur et la guerre” ?…

Même pas, juste le déshonneur, et encore, de quel “honneur” parlez-vous puisqu’il n’y a plus de moi de soi “pourquoi y a-t-il quelque chose et pas plutôt rien?…”

Jean Baudrillard avait eu beau jeu de renverser l’énoncé: “pourquoi y a-t-il rien et pas plutôt quelque chose?” …

That is the question.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :