7 février 2023
Non classé

Le prince Charles allie sa fondation à la Banque islamique de développement

Le prince Charles, héritier de la couronne britannique, a signé jeudi un accord de coopération entre sa fondation d’oeuvres caritatives et la Banque islamique de développement, en souhaitant une plus grande intégration des jeunes musulmans du Royaume-Uni.

Cet accord a été signé par le prince Charles et le président de la Banque, Ahmad Mohamed Ali, à l’occasion du trentième anniversaire de l’institution, célébré dans un grand hôtel londonien.

“Je suis certain qu’avec le soutien de la Banque islamique de développement, mes oeuvres caritatives pourront accroître leur lutte contre les problèmes rencontrés dans les villes britanniques et aider les jeunes Musulmans, qui pensent ne pas avoir de place dans la société, à jouer pleinement leur rôle dans les affaires du pays, en favorisant l’esprit d’entreprise au sein de leur communauté”, a déclaré le prince Charles.

Au sein de sa fondation (The Prince’s Trust), l’organisation Youth Business International a des programmes d’aide à la jeunesse au Maroc, en Egypte et en Jordanie.

“J’espère que Youth Business International pourra jouer un plus grand rôle au Proche-Orient et dans tous les pays membres de la Banque islamique, afin de créer les millions d’emplois qui sont nécessaires pour réduire les niveaux alarmants de chômage chez les jeunes de ces régions”, a ajouté le prince Charles.

La Banque islamique de développement, fondée en 1975 pour promouvoir le développement économique et le progrès social de ses membres et des communautés musulmanes, réunit 56 pays. Ses techniques d’investissement et de financement sont conformes aux principes de la charia.

Les principaux actionnaires de la Banque sont l’Arabie Saoudite, où elle a son siège, la Libye, l’Iran, l’Egypte, la Turquie, les Emirats arabes unis et le Koweït. Elle a investi 34 milliards de dollars dans 4.400 projets depuis sa fondation, selon des chiffres diffusés jeudi.

The Prince’s Trust comprend 16 oeuvres caritatives en faveur de la création d’entreprises, l’éducation, la santé, l’environnement, le commerce éthique et la culture. La fondation collecte plus de 100 millions de livres (150 M EUR) chaque année.

© 2005 AFP.

Sur les liens illuministes du Prince Charles voir l’article :

Détruire les bases arrières du national-islamisme, assainir les 5ème colonnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :