24 septembre 2020
Non classé

Besancenot sur LCI, Gallois sur RTL, bio-carburants, patates OGM…

Ainsi va la vie politique française…Gallois, lui, sur Europe 1, révèle quelque chose d’intéressant, en sus des 2500 avions dans le carnet de commande : les salariés d’Airbus sur le site de Toulouse ne veulent pas que leurs collègues de Hambourg assemblent l’actuel A320, y voyant sans doute là une entorse à ” l’ordre juste”; problème : c’est à Toulouse que le futur A380 doit être assemblé… Gallois a beau jeu dans ce cas d’expliquer la notion de contrepartie…Par ailleurs, il souligne le manque de cohérence d’une entreprise géante éclatée en quatre entités nationales tirant à hue et à dia…

Mais revenons au A380…Le journal Fortune (Europe edition, www.fortune.com) fait sa une sur ce mammouth des airs, un hyper paquebot, gigantesque, de 555 sièges avec deux niveaux, des lits, bars,boutiques… Ne revenons pas sur les énormes problèmes de logistique pour arriver à construire un tel engin à la chaîne (156 à l’heure actuelle), concentrons-nous seulement sur une chose, bien hypocrite : presque tous les candidats à la présidentielle française ont été défiler à Toulouse pour apporter leur soutien aux salariés, et, en même temps, la plupart ont signé le pacte écologique de Nicolas Hulot censé combattre l’émission de CO2 considérée par la majorité des experts comme cause majeure du réchauffement climatique (ce que récusent d’autres experts, resiliencetv en a parlé à plusieurs reprises et a établi un lien direct sur un de leurs sites, climat-sceptique , voir également cet article sur Agoravox à propos du soleil...), une question s’impose : cet A380 ne va-t-il pas être un formidable fabriquant de CO2 ? N’aurait pas mieux pas mieux valu, selon les nouveaux critères dominants déjà en place à vrai dire depuis les accords de Kyoto, soit il y a presque dix ans déjà (1998), voir moins grand et se contenter comme le 787-8 de Boeing d’un 250 places ?…

Certes, les compagnies peuvent suivre l’exemple de Lufthensa et proposer d’introduire des droits à polluer dans le prix du billet d’avion, mais avouez qu’il y a une grosse hypocrisie là-dessous…

Idem pour l’énergie de substitution pour faire avancer les automobiles d’ailleurs… Certains experts, Isabelle Saillot ici même, avait expliqué que d’ici “15 ans, il sera aussi ridicule de parler de « consommation » d’essence, que de celle d’huile: on en mettra un bidon par an, pour alimenter le générateur du moteur synchrone et l’onduleur de traction“. Quant aux “bio-carburants”, ils permettraient d’être aussi une alternative, du moins à moyen terme, or, que voit-on ?

Les écologistes et affidés partent en guerre contre toutes ces possibilités alors qu’elles ne tuent pas l’automobile mais permettent justement de la rendre neutre en CO2… Pourquoi sont-ils si remontés ? Parce que l’onduleur de traction dont parle Isabelle Saillot consomme quelque peu de l’électricité (à base nucléaire) et que les bio-carburants consomment des pesticides et du gaz-oil pour l’acheminer…

Qu’à cela ne tienne ! Les OGM permettent justement de se passer de pesticides… Ainsi la nouvelle pomme terre dont la production va être expérimentée en plein champ au grand dam de certains est précisément conçue pour ne pas utiliser de pesticides très nocifs en effet pour les nappes phréatiques et donc la qualité de l’eau, mais aussi de la terre qu’elle irrigue. Or, avec les OGM on fait une pierre deux coups : on lutte contre la pollution de l’eau et de la terre, mais aussi de l’air puisque cela permettrait de fabriquer du bio-carburant en attendant l’ondulateur de traction…

Sauf que !…cela ne plaît évidemment pas à nos idéologues altermondialistes qui veulent en finir avec l’individualisme consommateur de l’occidental blanc et raciste en lui enlevant ses joujou, sa carapace, son confort : car l’important c’est de tuer l’automobile, même si elle devient propre. D’ailleurs, on peut se demander si l’acharnement sécuritaire en matière routière ne fait pas plus de mal que de bien puisqu’il oblige à freiner brutalement à l’approche d’un radar alors qu’il vaudrait mieux aménager les carrefours dangereux, augmenter la surveillance sur les départementales et nationales (causes à 90% des accidents) et laisser les autoroutes tranquilles comme savent le faire les Allemands et les Italiens…

A vrai dire, on peut se demander, in fine, s’il ne s’agit pas pour cette nouvelle idéologie néocommuniste, qui n’a rien appris, ni compris, des échecs de sa grande soeur, de forcer tout le monde à vivre, penser, se déplacer, s’accoupler, s’habiller en commun, dans une sorte de néo-communisme frugal et confusionnel (affirmer son altérité sexuelle et ses réticences en matière religieuse est, déjà, de plus en plus mal vue)…

Face à cela, aujourd’hui, le côté sans complexes des chinoises allant s’habiller en riant chez Calvin Klein à Pékin, et le côté joueur des chinois aisés essayant leur bolide, semble devenir de plus en plus un fresh air d’autant plus crucial qu’ils ont vécu pendant cinquante ans le monde rêvé de nos idéologues en herbe, prenant actuellement en otage le climat comme argument suprême ,tout en récusant les outils permettant d’y suppléer : ainsi, face à la patate OGM, des faucheurs alter français se mobilisent, prêts à en découdre, et même le maire de la commune concernée a déposé un recours…

Ainsi, pendant que l’Europe s’enfonce dans l’obscurantisme, le choc des civilisations, et le retour en arrière techhnologique, l’Asie, avance, sans complexes…sur les traces encore fraîches de l’ennemi d’autrefois : les USA…

Même les Emirats arabes unis et certains secteurs (le tourisme par exemple) suivent le rythme au Maroc et récemment en Algérie ; il suffit de regarder Aljazeera en anglais pour comprendre la soif de modernité qui envahit le monde au fur et à mesure où, nous, européens décadents, offrons plus d’écoute aux extrêmes, cherchant à faire descendre l’enfer sur terre, en guise de paradis artificiel ultime.

Il serait temps que la campagne présidentielle française soit mise en face de ces contradictions…au lieu de se focaliser principalement sur la valeur réelle du patrimoine des candidats…

Lucien SA Oulahbib

https://en.wikipedia.org/wiki/Lucien-Samir_Oulahbib

Voir tous les articles de Lucien SA Oulahbib →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :