25 janvier 2022

Monsieur le député COPE

Dans le cadre de l’émission La Tribune-BFM TV-Dailymotion du dimanche 6 septembre 2009, vous vous êtes exprimé en ces termes :
 
    "Au niveau régional, il y a peut-être de quoi discuter entre l’UMP et les Verts. On ne peut pas exclure a priori qu’il y ait parfois des majorités de projet dans certaines régions".
 
    Des majorités de projet !! M. COPE, seriez-vous si peu sûr de remporter les régionales que vous vous sentiez obligé de faire ami-ami avec des idéologues du plus beau rouge vif déguisés en Verts nouveaux totalitaires ?
 
    Oui, j’ai bien dit nouveaux totalitaires : regardez-les donc baver sur l’inique taxe carbone qui, à leurs yeux, ne vaut pas assez cher à 14 euros la tonne de CO2 et peu importe que les Français trinquent et que la cause soit des plus douteuses !
 
    M. COPE, avec de telles déclarations, vous ne faites que conforter les Français dans le sentiment, à leurs yeux de plus en plus justifié, que la (fausse) droite issue de l’élection de 2007 se fait un plaisir sadique de les trahir.
 
    De plus, ce qui se passe actuellement au niveau de l’Etat providence à l’agonie est très grave et je ne suis nullement sûr, tant les mauvaises nouvelles assaillent les Français, que l’immédiat avenir se présente sous les meilleurs auspices pour ne pas dire plus.
 
    M. COPE, vous le savez aussi bien que moi, à la table du diable il faut toujours se servir d’une longue cuiller. Si je puis me permettre, quand on a de l’honneur comme vous, la meilleure tactique reste bien de s’abstenir de souper avec le vil tentateur.
 
    PS : ce matin, sur LCI avec Christophe BARBIER, j’ai trouvé que votre discours sur la Sécurité sociale et la taxe carbone sonnait spécialement faux. Mais peut-être, à mon âge, suis-je saisi de sénilité ?
 
Librement !
Philippe (Sully) ROBERT
Membre du Parti libéral démocrate
http://sully1.typepad.com
02400 FRANCE
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :