29 janvier 2023

Interdiction de construire une église

Le Figaro : " Protestant contre l'interdiction de construire une église, environ 200 chrétiens coptes se sont heurtés à la police dans un quartier de la capitale égyptienne, mercredi. Un jeune homme est mort lors de ces affrontements et plusieurs blessés sont à déplorer.

Des heurts violents ont éclaté mercredi entre des forces de police et des manifestants chrétiens coptes qui protestent contre l'interdiction de construire une église, au Caire. Les échauffourées ont fait un mort et 35 blessées – 15 manifestants et 20 policiers – à Talibiya, un quartier du sud-ouest de la capitale égyptienne, non loin des pyramides de Gizeh. Le manifestant tué est un jeune copte de 19 ans. D'après des témoins sur place et l'agence officielle Mena, il a été tué par balle, mais l'origine du tir n'est pas encore connue. Selon le ministère de l'Intérieur, plus de 110 fidèles coptes ont été arrêtés.

Les manifestants, au nombre de 3000 selon Mena, ont lancé des jets de pierre et de cocktails Molotov sur les forces de l'ordre qui ont répondu par des tirs de grenades lacrymogènes. Les protestataires, dont certains avaient le visage en sang, lançaient des slogans comme «Avec notre sang, avec notre âme, nous sommes prêts à sacrifier nos vies pour la croix». Les affrontements, qui se sont poursuivis jusqu'en milieu de journée, ont éclaté autour du site. «Pourquoi nous empêchent-ils de bâtir une église? Chaque rue a sa mosquée, et il y a une mosquée à côté de chaque église», a lancé un des manifestants.

Les autorités locales accusent les fidèles coptes de vouloir détourner une autorisation de construire un centre social pour tenter de bâtir une église. Les permis de construire une église sont souvent source de tensions en Egypte, les coptes déclarant ne pas jouir d'une liberté pour bâtir des lieux de culte aussi grande que les musulmans.

Des incidents surviennent régulièrement entre la minorité chrétienne (qui représente 6 à 10 % de la population) et les musulmans. Le 16 novembre, des musulmans ont mis le feu à des habitations de la famille d'un copte après des rumeurs de flirt avec une musulmane. Au début du mois, la communauté copte a été menacée par un groupe irakien proche d'al-Qaida, au motif que deux chrétiennes converties à l'islam seraient séquestrées dans des monastères en Egypte. Selon l'ONG Egyptian initiative for personal rights, le nombre d'incidents interreligieux recensés dans le pays est passé de 24 en 2008 à 53 en 2009".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :