Featured

Bouvard remplacé par Ruquier: ou la boboïsation (implosion) de RTL

Pour domestiquer un peuple, s'emparer de son âme, (car le "grand remplacement" c'est cela aussi) il faut déjà s'accaparer son rire, le forcer par exemple à grimacer aux blagues ruquiérisées (avec des panneaux "rire" à se confectionner dans la tête) dans les contrées où il était persona non grata comme sur les terres des Grosses têtes : il suffit de lire les commentaires sur le site RTL pour comprendre pourquoi… En fait pour les "communicants" de la techno-structure, le rire s'avère être comme le goût : à force de montrer des écrevisses géantes ou de la bouillie postmoderne la perception devrait se tordre (à force) donc se formater selon le programme prévu par les nouveaux maîtres des forges (de l'esprit) ; ainsi la peinture "classique" (hormis les musées à touristes comme le Louvre) a été aller dormir dans les réserves ("ils" font aussi comme ça à Lausanne) en attendant que la classe politico-médiatique considère que cette domestication du regard aura été atteinte, même si le peuple n'en veut toujours pas ; regardez-le accourir apeuré au premier impressionniste montré en guise de métadone culturel parce qu'il n'est pas possible de couper un peuple de ses racines symboliques comme ça, vingt ans cela ne suffit pas…

Essayons dans ce cas de le couper de sa truculence rabelaisienne un brin macho (voilà le hic!) épurons ses bases putrides (réacs), faisons comme pour l'abécédaire de l'égalité qui va jusqu'à rectifier le jeu les gendarmes et les voleurs, rectifions donc le rire, faisons-en même un rire permanent, le rire du Joker (lequel ressemble à celui de Ruquier dans ONPC) comme dans l'Homme qui rit de Hugo (prémonitoire) ou le devenir LGBTIQ compatible. Même si "le" peuple n'en veut pas, tant pis, il faut changer de peuple, le formater plus " yo ! ", speedy TV réalité et retour, et puis, de toute façon, les rabelaisiens, les partisans du rire inclassable sont minoritaires, partisans sans doute du FN au fond du fond avec leur rire "gras", non labellisé, non pasteurisé (comme un fromage qui pue, pouah), eh bien ce n'est pas très grave, tant pis si Ruquier fasse plonger l'audience de RTL comme il a fait plonger celle de France2 (mais Europe1 "progresse", mais oui…) parce que à terme, de toute façon, et c'est mieux ainsi, ce sera le FN contre le reste du monde, et le reste du monde gagnera comme Chirac a gagné en 2002…Hollande fait le même calcul, RTL suit c'est tout, ou précède, c'est selon.

On savait déjà en septembre dernier que RTL filait un mauvais coton en s'étant plié aux injonctions du lobby rectificateur en maintenant Zemmour juste deux fois par semaine alors qu'il était un chroniqueur journalier ; mais les nouveaux nettoyeurs neuronaux (NNN) en avaient décidé autrement.

Aujourd'hui, il s'agit de détruire une émission qui a accompagné la vie urbaine populaire française de sa truculence féroce quoique sournoise depuis les années 70. Car lorsque l'on écoute Bouvard c'est toujours du direct made in Trente glorieuses où l'on entend encore dans le silence ouaté des souvenirs qui comptent les rires tonitruants d'un Jean Yanne, Belmondo, Le Luron, Françis Blanche, Zitrone, Dutourd  ; et puis toutes les stars des années antérieures qui avaient connu les années folles, Alice Sapritch, et tant d'autres, toute l'histoire radiophonique, journalistique, Bouvard éditorialiste, directeur de France Soir ;  il a accompagné la France qui se modernisait et s'encanaillait façon Vadim, Bardot, Dutronc, Gainsbarre, Hardy, et tant d'autres, tout cela, cette texture, cette richesse qu'il s'agit désormais d'appauvrir car trop saturé en excès incorrects, la Jetset "in" ne peut plus la supporter ; et si le peuple est irréformable cassons déjà ses jouets, il finira bien par rire aux blagues bon chic bon genre des gens comme il faut. Non mais !…

C'est cela, aussi, le néofascisme : tuer le rire (le vrai).

Lucien SA Oulahbib 20/3/2014

Discuss this articleDiscuss this article

Imprimer ce texte Imprimer ce texte

3 240 vues

Tous les articles de Lucien SA Oulahbib

Share/Save/Bookmark

Trackback

Posted in: Article Resiliencetv, Editorial de Resiliencetv-ARTV, Headline-RTV, Humour-RTV

 


Comments • comment feed